Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Difficultés de la presse papier, L’Étudiant va cesser sa parution imprimée

27 septembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Difficultés de la presse papier, L’Étudiant va cesser sa parution imprimée

Difficultés de la presse papier, L’Étudiant va cesser sa parution imprimée

Sans surprise, L’Étudiant qui aura changé trois fois de propriétaire en trois ans, va être vidé de sa substance éditoriale au profit de l’activité d’organisation de salons.

Valse des propriétaires

Quand Altice (Patrick Drahi, son info­gra­phie ici) rachète en 2015 L’Express il reprend en même temps L’Étudiant. Un mag­a­zine papi­er créé en 1973 sur le créneau en expan­sion des études supérieures : ori­en­ta­tion, bours­es, études à l’étranger, san­té, loge­ment, débouchés, recherche de petits boulots, emploi etc. Le suc­cès est rapi­de et le jour­nal organ­ise assez vite des salons spé­cial­isés autour de ces thèmes.

Deux ans plus tard, Marc Laufer, ex bras droit de Patrick Drahi reprend le mag­a­zine et ses activ­ités pour l’incorporer à News­co, un petit empire de médias pro­fes­sion­nels en cours de con­sti­tu­tion. Las, peut-être con­cen­tré sur d’autres activ­ités, Laufer va ven­dre petit à petit la plu­part de ses titres.

C’est ici qu’intervient en 2018 le troisième lar­ron Com­ex­po­sium, étranger au monde de la presse mais organ­isa­teur de pre­mier plan de salons grand pub­lic ou pro­fes­sion­nels. Le groupe qui fig­ure dans les trois pre­miers mon­di­aux sur son créneau est présent dans 17 pays et organ­ise plus de 130 man­i­fes­ta­tions par an, accueil­lant plus de trois mil­lions de vis­i­teurs dans les domaines de la san­té, la con­struc­tion, la mode, l’alimentation, la sécu­rité, les trans­ports, etc…

Fin programmée du papier et licenciements

Laufer avait déjà engagé le mou­ve­ment en sup­p­ri­mant fin 2017 la dis­tri­b­u­tion en kiosque, ne gar­dant que les abon­nements pour le papi­er et favorisant le dig­i­tal. Le nou­veau pro­prié­taire accélère le mou­ve­ment en exter­nal­isant nom­bre de fonc­tions : édi­tion, maque­tte et même une par­tie des arti­cles con­fié à une société d’info­di­ver­tisse­ment externe Melty. Et en sup­p­ri­mant défini­tive­ment le papi­er début 2019.

Les dif­férents rachats ont entrainé au fil du temps le départ d’une trentaine de jour­nal­istes. À terme, sur une équipe médias ini­tiale de plus de soix­ante per­son­nes, il ne restera qu’une douzaine de jour­nal­istes dans un groupe qui se con­cen­tr­era sur son méti­er de base : l’organisation de salons comme Jobs ren­con­tres ou le Salon du tra­vail. Un bel exem­ple où la diver­si­fi­ca­tion des activ­ités entraine la fin du méti­er d’origine : la presse.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.