Accueil | Actualités | Médias | Classement OJD : Libération en queue de peloton
Pub­lié le 6 août 2014 | Éti­quettes : , , , , , , ,

Classement OJD : Libération en queue de peloton

Les derniers chiffres fournis par l’association professionnelle OJD (Office de justification de la Diffusion) en charge de comptabiliser la diffusion des médias imprimés et numériques indiquent que la baisse des ventes des quotidiens se poursuit.

Après une mauvaise année 2013 marquée par de nombreuses fermetures de points de vente et une chute générale des ventes, le premier semestre 2014 continue et amplifie la tendance. Seuls Les Échos (124 423 exemplaires vendus, + 1,3%) et Le Figaro (323 473 exemplaires vendus, + 0,2%) ont vu leurs ventes progresser dans les six premiers mois de l’année. Le Figaro reste ainsi le premier quotidien national, loin devant Le Monde (275 944 exemplaires vendus, -0,31%).

Pour le reste, c’est la bérézina. Aujourd’hui en France chute de 7,2% (144 518 exemplaires vendus), Le Parisien de 8% (288 130 exemplaires vendus), L'Équipe de 10,56% (216 017 exemplaires vendus), et ce, malgré la coupe du monde de football.

Quant à Libération, il poursuit sa descente aux enfers en chutant de 9,41% par rapport à 2013 avec une diffusion payée de 93 731 exemplaires, ce qui le place derrière La Croix (96 133 exemplaires vendus, - 2,09%) et en fait le quotidien national le moins vendu du pays. Joffrin a décidément du pain sur la planche.

Voir aussi : Laurent Joffrin, portrait

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This