Accueil | Actualités | Médias | Classement OJD : Libération en queue de peloton
Pub­lié le 6 août 2014 | Éti­quettes : , , , , , , ,

Classement OJD : Libération en queue de peloton

Les derniers chiffres fournis par l’association professionnelle OJD (Office de justification de la Diffusion) en charge de comptabiliser la diffusion des médias imprimés et numériques indiquent que la baisse des ventes des quotidiens se poursuit.

Après une mauvaise année 2013 marquée par de nombreuses fermetures de points de vente et une chute générale des ventes, le premier semestre 2014 continue et amplifie la tendance. Seuls Les Échos (124 423 exemplaires vendus, + 1,3%) et Le Figaro (323 473 exemplaires vendus, + 0,2%) ont vu leurs ventes progresser dans les six premiers mois de l’année. Le Figaro reste ainsi le premier quotidien national, loin devant Le Monde (275 944 exemplaires vendus, -0,31%).

Pour le reste, c’est la bérézina. Aujourd’hui en France chute de 7,2% (144 518 exemplaires vendus), Le Parisien de 8% (288 130 exemplaires vendus), L'Équipe de 10,56% (216 017 exemplaires vendus), et ce, malgré la coupe du monde de football.

Quant à Libération, il poursuit sa descente aux enfers en chutant de 9,41% par rapport à 2013 avec une diffusion payée de 93 731 exemplaires, ce qui le place derrière La Croix (96 133 exemplaires vendus, - 2,09%) et en fait le quotidien national le moins vendu du pays. Joffrin a décidément du pain sur la planche.

Voir aussi : Laurent Joffrin, portrait

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.