Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Chronique des Maîtres du monde : Facebook joue et gagne encore

1 février 2020

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Chronique des Maîtres du monde : Facebook joue et gagne encore

Chronique des Maîtres du monde : Facebook joue et gagne encore

Accueil | Veille médias | Chronique des Maîtres du monde : Facebook joue et gagne encore

Chronique des Maîtres du monde : Facebook joue et gagne encore

1 février 2020

Celui qui avait acheté une action Facebook à 150 dollars début janvier 2019 pouvait la revendre 223 dollars le 30 janvier 2020 soit une progression de 50%. Un bond qui va permettre au géant californien d’investir dans son propre système d’exploitation.

Des voyants au vert

Au moment où le nom­bre d’utilisateurs act­ifs dépasse les 1,6 mil­liards (en pro­gres­sion de plus de 8% sur un marché que l’on imag­i­nait sat­uré), les ana­lystes prévoient un béné­fice trimestriel en forte hausse pour la fin de l’année 2019. D’autant qu’un autre indi­ca­teur tout aus­si impor­tant se porte bien, le revenu moyen par util­isa­teur est passé de 6 à 7 dol­lars. Les annon­ceurs suiv­ent, le prix des pub­lic­ités dig­i­tales aug­mente, le béné­fice trimestriel pour­rait (hors pro­vi­sions) être proche des 6 mil­liards de dol­lars ou les dépasser.

Heurs et malheurs des systèmes d’exploitation

Un autre maître du monde – Google – est pro­prié­taire d’Android le pre­mier sys­tème d’exploitation plané­taire. Lorsque le chi­nois Huawei, pour des raisons qui tien­nent un peu à la sécu­rité et beau­coup à la con­cur­rence, s’est vu inter­dire d’utiliser Android par les autorités fédérales améri­caines, il se retrou­va fort dépourvu. Depuis Huawei tra­vaille à marche for­cée pour dévelop­per son pro­pre sys­tème, comme va le faire Facebook.

Dépendance technologique

Mark Zucker­berg croît au développe­ment de la réal­ité aug­men­tée. C’est pourquoi il a acheté le fab­ri­cant de casques de réal­ité virtuelle Ocu­lus plus de deux mil­liards de dol­lars en 2014. Avec un suc­cès plus que mit­igé pour le moment, comme pour Rift, une autre société rachetée tra­vail­lant dans le même secteur. Prob­lème Ocu­lus comme Rift tra­vail­lent sous Android, partageant ain­si la plus-val­ue avec le rival Google.

Le grand pro­jet de Face­book ce sont les lunettes de réal­ité aug­men­tée en parte­nar­i­at avec Lux­ot­ti­ca le leader mon­di­al ita­lo-français de la lunet­terie. Avec un sys­tème d’exploitation mai­son pour lequel un spé­cial­iste de Microsoft a été débauché à prix d’or. Un sys­tème qui pour­rait inter­a­gir avec les autres pro­jets autour de l’intelligence arti­fi­cielle comme avec les Insta­gram, What­sApp et autres Mes­sen­ger. Et avec tou­jours plus de cen­sure préven­tive. Face­book Roy­aume-Uni veut recruter 1000 per­son­nes sup­plé­men­taires pour « détecter les con­tenus dan­gereux » sur ses réseaux. Avec le vote de la loi lib­er­ti­cide Avia, gageons que de nou­veaux emplois seront bien­tôt disponibles en France sur le même secteur. Censeur, un méti­er d’avenir ?

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés