Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Christophe Barbier invite Renaud Dély à respecter son travail
Publié le 

27 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Christophe Barbier invite Renaud Dély à respecter son travail

Christophe Barbier invite Renaud Dély à respecter son travail

Le débat fait rage sur Newsring, le site de Frédéric Taddeï consacré justement à la libre opposition des opinions. Alors que Renaud Dély du Nouvel Observateur avait critiqué la une de L’Express consacrée à l’immigration, Christophe Barbier a tenu à lui répondre.

Car le directeur de la rédac­tion de l’Obs n’y est pas allé par qua­tre chemins à pro­pos de son con­frère et con­cur­rent : « il ne faut pas con­fon­dre l’intérêt com­mer­cial avec un naufrage dans une sorte de pop­ulisme dan­gereux, illus­tré par cer­taines unes récentes, qui vont jusqu’à flirter avec la xéno­pho­bie en stig­ma­ti­sant une com­mu­nauté prise comme bouc-émis­saire. » Et ce dernier de dénon­cer « un cal­cul à courte vue : quand vous faites une cou­ver­ture provo­ca­trice, et que cette une ne cor­re­spond pas au con­tenu du jour­nal, cela se retourne imman­quable­ment con­tre les auteurs de ce tour de passe-passe. Il ne faut pas pren­dre les lecteurs pour des imbé­ciles. Vous pou­vez tromper une fois le lecteur, mais vous ne le roulerez pas dix fois, il fini­ra par ne plus acheter votre mag­a­zine ». Selon Renaud Dély, il ne faut pas chercher à copi­er la presse trash, sinon quoi cela ris­querait de « nuire à la crédi­bil­ité de votre titre » tout en atti­sant « les mau­vais­es pas­sions du pays ».

Christophe Bar­bi­er, inter­rogé par News­ring, a défendu ses posi­tions, esti­mant que « ce que dit Renaud Dély est faux. Ce qui excite la xéno­pho­bie, c’est cette presse parisi­enne – dont Le Nou­v­el Obs est une bonne illus­tra­tion – qui dit aux gens qu’il n’y a pas de prob­lème. Il y a dans la bien-pen­sance ger­manopra­tine, celle des bobos parisiens, une forme d’arrogance qui provoque la xéno­pho­bie de “la France d’en bas”. En posant le prob­lème, en mon­trant qu’on entend ce qu’elle dit (“il y a trop d’immigrés”), et en répon­dant péd­a­gogique­ment, on apporte une réponse plus effi­cace à la xéno­pho­bie, bien plus qu’en prenant des pos­tures morales ».

Coup pour coup, le patron de L’Express ne manque pas de rap­pel­er que le Nou­v­el Obs « a récem­ment fait sa une avec une croix gam­mée. Ils savent bien que cela peut faire fris­son­ner dans notre pays, et ils en jouent. Ils ont d’ailleurs bien ven­du ce numéro… Je ne vais pas leur dire qu’ils flat­tent le néon­azisme en met­tant une croix gam­mée à la une, alors que la croix gam­mée est inter­dite d’exposition! Ils ont fait un tra­vail jour­nal­is­tique, avec un visuel cru. Ils ont bien fait leur tra­vail, mais il faut qu’ils respectent le tra­vail de leurs con­frères ».

Crédit pho­to : Manuguf via Wikimé­dia Com­mons (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision