Accueil | Actualités | Médias | Chasse aux sorcières : Robert Ménard viré d’I>Télé
Pub­lié le 12 juillet 2012 | Éti­quettes : , ,

Chasse aux sorcières : Robert Ménard viré d’I>Télé

Vous n’entendrez plus Robert Ménard sur i>télé en septembre. La chaîne d’information vient de lui signifier l’arrêt de son émission quotidienne « Ménard sans interdit », programmée à 17h45. La direction d’i>télé se défend de toute mesure politique et assure que l’arrêt de ce programme s’est fait avec l’accord de Robert Ménard.

Robert Ménard conteste vivement cette interprétation et accuse la chaîne d’avoir cédé à des pressions. Récemment Louis Georges Tin Président du CRAN (« Conseil Représentatif des Associations Noires », un groupe de pression communautaire) avait déclaré tout de go dans cette même émission que « Le quota de Ménard à la radio était dépassé ». Sic. Un appel explicite à la chasse au Ménard, un appel entendu et suivi par la direction de la chaîne. L’émission « sans interdit » impliquait dans son titre une totale liberté d’expression. Cette liberté de ton a coûté son émission à Robert Ménard déjà évincé de RTL en 2011. Il est maintenant expulsé d’i>télé. Son contrat avec Sud Radio sera-t-il reconduit ?

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This