Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
i‑Télé : Le Penelopegate passée sous silence sur ordre de la direction ?

2 février 2017

Temps de lecture : 1 minute
Accueil | Veille médias | i‑Télé : Le Penelopegate passée sous silence sur ordre de la direction ?

i‑Télé : Le Penelopegate passée sous silence sur ordre de la direction ?

i>Télé a‑t-il passé sous silence l’affaire de la femme de François Fillon ? C’est en tout cas ce que laisse entendre le site Les Jours.

Depuis plusieurs jours, le « Penelope­gate » fait le tour de l’ac­tu­al­ité médi­a­tique. Révélée par le Canard Enchaîné, cette affaire de tra­vail fic­tif de la femme de François Fil­lon met le can­di­dat Répub­li­cain en dif­fi­culté. Sauf que le jour de la paru­tion du Canard, i>Télé a passé l’af­faire sous silence pen­dant de longues heures.

Ain­si, comme le rap­por­tent Les Jours, la chaîne d’in­for­ma­tion en con­tinu a tout d’abord évo­qué le sujet briève­ment à 6h du matin… puis plus rien jusqu’à 11h. Selon le site, c’est Serge Ned­jar, le directeur de la rédac­tion, qui a « exigé que soit ôtée de l’an­tenne toute men­tion de l’af­faire et ce plusieurs heures durant ». Ce dernier aurait donc con­tac­té le rédac­teur en chef de la chaîne afin qu’il donne l’or­dre de taire tout ce qui con­cerne le Penelope­gate. « Même du ban­deau en bas de l’écran où déroulent les infos, tout dis­paraît. Rien sur le site d’i>Télé, black-out sur l’af­faire Fil­lon », notent Les Jours.

Il aura fal­lu atten­dre que François Fil­lon prenne la parole pour voir enfin i>Télé se saisir du sujet. Pour jus­ti­fi­er ce choix, Ned­jar aurait plaidé le respect de la pré­somp­tion d’in­no­cence. Mais les jour­nal­istes de la chaîne préfèrent quant à eux par­ler d’in­com­pé­tence et d’or­dres intrusifs. Pour l’un d’eux, Serge Ned­jar n’a « pas pris cette déci­sion tout seul ». Une façon de point­er la respon­s­abil­ité de l’ac­tion­naire, Vin­cent Bol­loré.

Ned­jar, très proche du grand pro­prié­taire, n’avait-il pas prévenu la rédac­tion lors de son arrivée à la tête d’i>Télé l’été dernier ? « Je serai l’homme à abat­tre, celui que vous allez détester », avait-il lancé…

Voir aussi : « Serge Nedjar, le général Tapioca à la tête d’i>Télé »

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

Claude Chollet et l’Observatoire du journalisme (OJIM) ont été mis en examen par le procureur de la République à la demande de Monsieur Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK et maintenant porte-parole du groupe Lagardère. La mise en examen porte sur le délit d’injures publiques, susceptible d’une amende de 12.000 € et de dommages et intérêts supplémentaires. La première audience a lieu le 7 octobre. Pour nous aider à nous défendre et à nous développer, rejoignez nos donateurs.

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.