Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Causeur : France Inter aux Français !

1 décembre 2016

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Causeur : France Inter aux Français !

Causeur : France Inter aux Français !

L’Ojim s’était fait l’écho du coup de gueule d’Henri Charpentier ancien rédacteur en chef de l’information à France Inter devant la morgue tranquille et les parti-pris de Patrick Cohen. Le dernier numéro de Causeur (n°40, novembre 2016) ne consacre pas moins de vingt pages à la première radio du service public. Nos camarades de France Inter en ressortent essorés. La lecture du numéro complet est vivement conseillée mais quelques extraits permettent de donner l’eau à la bouche.

Causeur n°40 : France Inter aux Français !

Causeur n°40 : France Inter aux Français !

À tout Seigneur tout hon­neur, la « cheffe » de Causeur, Élis­a­beth Lévy, con­sacre cinq pages dévas­ta­tri­ces et éblouis­santes à Ma France Inter à moi. Le  petit « monde enchan­té », la « petite planète ronde appelée France Inter est préservée du fra­cas du monde ». Sur Inter comme sur Face­book il y a les « like » et les « unlike », les gen­tils et les méchants, les neveux de Don­ald (Duck pas Trump !) et les frères Rapetout. Inter adore la diver­sité à con­di­tion qu’elle se lim­ite à l’entre soi. On débat, oui on débat, entre gauche et gauche ou entre gauche et extrême gauche. Et puis parce qu’on est taquin on insulte l’adversaire via les innom­brables « comiques » tous d’un con­formisme réjouis­sant.

Sans rire Lau­rence Bloch direc­trice de la sta­tion rétorque que « le CSA n’a jamais eu à relever de man­que­ments de France Inter au principe du plu­ral­isme ». Comme si le CSA n’était pas au mieux le com­plice silen­cieux de toutes ces dérives. La même Lau­rence Bloch ajoutant comme un trophée « 6 mil­lions d’auditeurs par jour, soit 600000 de plus en un an ». Ce à quoi Élis­a­beth Lévy répond « je ne me paye pas une radio sans pub pour qu’elle fasse de l’audience… ni pour qu’elle me dise ce que je dois penser, mais pour qu’elle m’informe… c’est mar­qué dans le con­trat. »

Ingrid Riocre­ux à laque­lle l’Ojim a con­sacré un entre­tien a hérité du pen­sum du numéro : suiv­re France Inter pen­dant une journée. Au pays des bobos, bisounours ou haineux (ça dépend du moment d’écoute), une vedette : Hillary Clin­ton déclarée par une jeune chi­noise branchée « la plus sérieuse et la plus posée ». On met un peu de sauce anti Pou­tine avec Bernard Guet­ta (voir notre dossier ici) et un peu de piment pro-migrant avec Thomas Legrand. L’invitée du jour de la mati­nale est … Car­o­line Fourest surnom­mée « la menteuse com­pul­sive ». Les comiques de ser­vice, Frédérick Sigrist, François Meurice et Char­line Van­hoe­nack­er met­tent une pincée anti FN, rajoutent une once anti cor­ri­da et font le liant en rajoutant un nou­v­el épice anti Pou­tine. Éton­nant non ?

Dans un rob­o­ratif entre­tien Maître Gilles-William Gold­nadel s’il souligne l’influence délétère de France Inter, « qui a encore de bons ciseaux pour cen­sur­er, faire taire, écarter » remar­que que la radio bien pen­sante (ou qui inter­dit de penser) est en train de per­dre son mag­istère intel­lectuel et moral. Patrick Cohen fait de l’audience mais le bon peu­ple com­mence à voir que le roi est nu.

Signalons que le ton commence à monter parmi les honorables payeurs de la redevance. Un Collectif des usagers des médias du service public de l’audiovisuel (CUSPA) vient de se créer avec pour objectif de « faire respecter le pluralisme des idées dans le service public ». Ils ne vont pas manquer de travail… Tout renseignement par mel sur contact@collectif-uspa.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).