Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Causeur : France Inter aux Français !

1 décembre 2016

Temps de lecture : 3 minutes

Accueil | Veille médias | Causeur : France Inter aux Français !

Causeur : France Inter aux Français !

Accueil | Veille médias | Causeur : France Inter aux Français !

Causeur : France Inter aux Français !

1 décembre 2016

L’Ojim s’était fait l’écho du coup de gueule d’Henri Charpentier ancien rédacteur en chef de l’information à France Inter devant la morgue tranquille et les parti-pris de Patrick Cohen. Le dernier numéro de Causeur (n°40, novembre 2016) ne consacre pas moins de vingt pages à la première radio du service public. Nos camarades de France Inter en ressortent essorés. La lecture du numéro complet est vivement conseillée mais quelques extraits permettent de donner l’eau à la bouche.

Causeur n°40 : France Inter aux Français !

Causeur n°40 : France Inter aux Français !

À tout Seigneur tout hon­neur, la « cheffe » de Causeur, Élis­a­beth Lévy, con­sacre cinq pages dévas­ta­tri­ces et éblouis­santes à Ma France Inter à moi. Le  petit « monde enchan­té », la « petite planète ronde appelée France Inter est préservée du fra­cas du monde ». Sur Inter comme sur Face­book il y a les « like » et les « unlike », les gen­tils et les méchants, les neveux de Don­ald (Duck pas Trump !) et les frères Rapetout. Inter adore la diver­sité à con­di­tion qu’elle se lim­ite à l’entre soi. On débat, oui on débat, entre gauche et gauche ou entre gauche et extrême gauche. Et puis parce qu’on est taquin on insulte l’adversaire via les innom­brables « comiques » tous d’un con­formisme réjouissant.

Sans rire Lau­rence Bloch direc­trice de la sta­tion rétorque que « le CSA n’a jamais eu à relever de man­que­ments de France Inter au principe du plu­ral­isme ». Comme si le CSA n’était pas au mieux le com­plice silen­cieux de toutes ces dérives. La même Lau­rence Bloch ajoutant comme un trophée « 6 mil­lions d’auditeurs par jour, soit 600000 de plus en un an ». Ce à quoi Élis­a­beth Lévy répond « je ne me paye pas une radio sans pub pour qu’elle fasse de l’audience… ni pour qu’elle me dise ce que je dois penser, mais pour qu’elle m’informe… c’est mar­qué dans le contrat. »

Ingrid Riocre­ux à laque­lle l’Ojim a con­sacré un entre­tien a hérité du pen­sum du numéro : suiv­re France Inter pen­dant une journée. Au pays des bobos, bisounours ou haineux (ça dépend du moment d’écoute), une vedette : Hillary Clin­ton déclarée par une jeune chi­noise branchée « la plus sérieuse et la plus posée ». On met un peu de sauce anti Pou­tine avec Bernard Guet­ta (voir notre dossier ici) et un peu de piment pro-migrant avec Thomas Legrand. L’invitée du jour de la mati­nale est … Car­o­line Fourest surnom­mée « la menteuse com­pul­sive ». Les comiques de ser­vice, Frédérick Sigrist, François Meurice et Char­line Van­hoe­nack­er met­tent une pincée anti FN, rajoutent une once anti cor­ri­da et font le liant en rajoutant un nou­v­el épice anti Pou­tine. Éton­nant non ?

Dans un rob­o­ratif entre­tien Maître Gilles-William Gold­nadel s’il souligne l’influence délétère de France Inter, « qui a encore de bons ciseaux pour cen­sur­er, faire taire, écarter » remar­que que la radio bien pen­sante (ou qui inter­dit de penser) est en train de per­dre son mag­istère intel­lectuel et moral. Patrick Cohen fait de l’audience mais le bon peu­ple com­mence à voir que le roi est nu.

Signalons que le ton commence à monter parmi les honorables payeurs de la redevance. Un Collectif des usagers des médias du service public de l’audiovisuel (CUSPA) vient de se créer avec pour objectif de « faire respecter le pluralisme des idées dans le service public ». Ils ne vont pas manquer de travail… Tout renseignement par mel sur [email protected]

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés