Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Caroline Fourest manque « de vigilance et de rigueur »

18 septembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Caroline Fourest manque « de vigilance et de rigueur »

Caroline Fourest manque « de vigilance et de rigueur »

On le savait déjà, mais cette fois-ci, c’est le CSA qui le dit. Prise la main dans le sac, Caroline Fourest se fait taper sur les doigts.

Au mois de mai dernier, dans une de ses chroniques sur France Cul­ture, elle avait expliqué que des pro-russ­es avaient « arraché au couteau les globes ocu­laires » de pris­on­niers ukrainiens…

Comme nous l’avions expliqué à l’époque, Car­o­line Fourest avait été prise à par­tie sur les réseaux soci­aux et sur de nom­breux site internet.

Aujour­d’hui, c’est le CSA qui la rap­pelle à l’or­dre, esti­mant que « cette infor­ma­tion – eu égard à sa sen­si­bil­ité – n’avait pas fait l’objet de véri­fi­ca­tions préal­ables suff­isantes » et appelant la radio, et donc Car­o­line Fourest elle-même, à « faire preuve de davan­tage de vig­i­lance et de rigueur ».

Source : csa.fr

Crédit pho­to : par­ti­so­cial­iste via Flickr (cc)

Voir aussi : Caroline Fourest, portrait

 

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.

David Perrotin

PORTRAIT — David Per­rotin a réus­si, en quelques années, à se forg­er une répu­ta­tion de mil­i­tant de gauche doté d’une carte de presse. Il est vrai que l’orientation de ses arti­cles est sans ambiguïté, tous les dis­cours et toutes les thé­ma­tiques tra­di­tion­nelle­ment asso­ciées à la droite étant sys­té­ma­tique­ment discrédités.