Accueil | Actualités | Médias | Caroline Fourest manque « de vigilance et de rigueur »
Pub­lié le 18 septembre 2014 | Éti­quettes : ,

Caroline Fourest manque « de vigilance et de rigueur »

On le savait déjà, mais cette fois-ci, c'est le CSA qui le dit. Prise la main dans le sac, Caroline Fourest se fait taper sur les doigts.

Au mois de mai dernier, dans une de ses chroniques sur France Culture, elle avait expliqué que des pro-russes avaient « arraché au couteau les globes oculaires » de prisonniers ukrainiens...

Comme nous l'avions expliqué à l'époque, Caroline Fourest avait été prise à partie sur les réseaux sociaux et sur de nombreux site internet.

Aujourd'hui, c'est le CSA qui la rappelle à l'ordre, estimant que « cette information – eu égard à sa sensibilité – n’avait pas fait l’objet de vérifications préalables suffisantes » et appelant la radio, et donc Caroline Fourest elle-même, à « faire preuve de davantage de vigilance et de rigueur ».

Source : csa.fr

Crédit photo : partisocialiste via Flickr (cc)

Voir aussi : Caroline Fourest, portrait

 

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux