Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Arcom se félicite de son action, et pourtant…

8 juin 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | L’Arcom se félicite de son action, et pourtant…

L’Arcom se félicite de son action, et pourtant…

8 juin 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Arcom, comme Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique. La nouvelle autorité née début 2022 — de la fusion du CSA et d’Hadopi — régule entre autres les temps de parole avant et pendant les élections et se félicite de son action dans un entretien au Figaro.

Voir aus­si : CSA + HADOPI = ARCOM

Un rôle accru des médias

En rai­son de la fin de la pandémie, l’élection prési­den­tielle de mai 2019 a été mar­quée par le faible nom­bre de réu­nions poli­tiques ou de grands meet­ings à l’exception d’Éric Zem­mour ou Jean-Luc Mélen­chon. Le rôle des médias en a donc été accru.

Le directeur de l’Arcom constate :

« Entre le 1er jan­vi­er, date de l’ouverture de la cam­pagne et le 24 avril, date de l’élection, les radios et télévi­sions ont con­sacré près de 3000 heures d’antenne à ce sujet, un niveau légère­ment inférieur à celui de 2017. Tous les Français ont eu un large accès à l’ensemble de l’offre poli­tique, puisque nous avons dénom­bré 1 800 heures d’expression des can­di­dats ».

Et un délit de mensonge pour les législatives

Le prési­dent de l’Arcom s’exprimait fin mai en pleine cam­pagne lég­isla­tive. Il men­tait (sci­em­ment ?) par omis­sion si l’on en croit une étude du Point pour les douze jours du 2 au 13 mai, où le secteur pub­lic a été très favor­able (sur­prise ?) à …Jean-Luc Mélenchon :

« Si on addi­tionne France Inter, France Info et France Cul­ture, le par­ti de Jean-Luc Mélen­chon a béné­fi­cié d’un temps de parole de plus de 3 heures. Pour les chaines de télévi­sion (France 2, 3, 5, France Info) le total monte à 4h40 min­utes. En tout près de 7h40 d’antenne con­tre par exem­ple moins de 3 heures pour Renais­sance (Macron) et 1h56 pour le Rassem­ble­ment National ».

Sur la même péri­ode et dans le secteur privé soulignons que LCI a accordé 4% d’antenne au RN et …0,26% à Reconquête!.

Un changement possible des quotas de parole

Hors péri­odes élec­torales – où les temps de parole sont fixés par la loi – et depuis 2017, le plu­ral­isme dit ordi­naire réserve un tiers de temps de parole à l’exécutif et deux tiers à toutes les for­ma­tions poli­tiques en fonc­tion de leur poids respec­tif. Un retour à la règle antérieure est pos­si­ble : un tiers pour l’exécutif, un tiers pour la majorité et un tiers pour l’opposition ce qui sem­blerait désa­van­tager cette dernière.

Et de nouvelles mesures de censure à venir

Le patron de l’Arcom se félicite des nou­velles mesures de « régu­la­tion » (com­prenez cen­sure) de l’Union Européenne via le Dig­i­tal Ser­vice Act :

« Le nou­veau règle­ment européen DSA (Dig­i­tal Ser­vices Act) va con­sid­érable­ment ren­forcer la régu­la­tion. Nous pou­vons d’ailleurs être fiers que ce texte ait été adop­té sous la prési­dence française de l’Union européenne. Une nou­velle régu­la­tion européenne se met en place, c’est le bon niveau pour agir ».

Voir aus­si : Dig­i­tal Ser­vices Act : l’UE veut impos­er ses normes et sa vision du monde à sens unique

Il est vrai que l’on voit mal le directeur de l’Arcom, Roch Olivi­er Maistre, con­nu pour être un orléaniste à l’échine par­ti­c­ulière­ment sou­ple, se bat­tre pour la lib­erté d’expression, là n’est pas sa mission.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés