Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Sibyle Veil reconduite à la tête de Radio France

3 janvier 2023

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Sibyle Veil reconduite à la tête de Radio France

Sibyle Veil reconduite à la tête de Radio France

3 janvier 2023

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Trois candidats pour un poste à Radio France, le suspense n’a pas duré longtemps et le 9 décembre 2022 l’ARCOM (fusion du CSA et de Hadopi) a renouvelé pour cinq ans le mandat de Sibyle Veil.

Première nomination en 2018

Math­ieu Gal­let avait été des­ti­tué en 2018, révo­qué par le CSA de l’époque, con­damné à une amende pour non-respect des règles des appels d’offres du ser­vice pub­lic à l’INA (Insti­tut nation­al de l’audiovisuel). Une des­ti­tu­tion con­sid­érée comme sévère mais qui a prof­ité à Sybile Veil, amie du Prési­dent Emmanuel Macron à l’ENA (pro­mo­tion Léopold Sen­g­hor) et épouse de Sébastien Veil, lui-même avo­cat, petit-fils de Simone Veil et neveu d’un autre avo­cat célèbre, Jean Veil.

Voir aus­si : Sibyle Veil, nom­mée PDG à Radio France grâce à sa (grande) prox­im­ité avec Macron ?

Trois candidats

Flo­rent Chatain n’avait rigoureuse­ment aucune chance, seul homme con­tre deux femmes à l’heure de mee too et du néo-fémin­isme ambiant. Sa can­di­da­ture pour une ges­tion plus sociale et vertueuse était de pur témoignage. Celle de Maïa Wir­gin, secré­taire générale de la Cour des comptes était plus dan­gereuse. Son pro­jet voulait réu­nir dans une grande hold­ing les insti­tu­tions éta­tiques liées à la com­mu­ni­ca­tion : Radio France, France Télévi­sions, France Médias Monde, INA. Un pro­jet ambitieux qui a peut-être effrayé les 9 mem­bres de l’ARCOM.

Voir aus­si : Info­gra­phie : Radio France

2023+5 ans = 2028

Sibyle Veil, con­fortée par les suc­cès d’audience de Radio France, met­tait l’accent sur des coopéra­tions entre ces pôles et non sur une fusion sans doute dif­fi­cile à réalis­er. Ses pro­jets sans sur­prise por­tent sur l’innovation (pod­cast, numérique) et une meilleure péné­tra­tion de l’audience vers les jeunes. De son côté l’ARCOM a insisté sur la maîtrise des dépens­es, le respect des salariés et la défense de l’environnement. Remar­quons que le man­dat de Sibyle Veil s’achèvera en avril 2028, enjam­bant large­ment les élec­tions de 2027…

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés