Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Caroline Fourest voit des yeux arrachés partout
Caroline Fourest voit des yeux arrachés partout

10 mai 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Caroline Fourest voit des yeux arrachés partout

Caroline Fourest voit des yeux arrachés partout

Caroline Fourest voit des yeux arrachés partout

La réputation de Caroline Fourest n’est plus à faire. Depuis son portrait par l’Ojim jusqu’à l’article dévastateur de David Doucet dans les Inrockuptibles, la militante homosexualiste était déjà largement démonétisée.

Les péri­odes de con­flits sont tou­jours fer­tiles en guer­res de pro­pa­gande, chaque camp voulant priv­er l’adversaire de légitim­ité. En 14/18 les alle­mands expli­quaient que les tirailleurs séné­galais se livraient au can­ni­bal­isme, comme les français affir­maient que les alle­mands coupaient les mains des petits enfants. Bobards et bouteillons.

C’est cette tra­di­tion que Fourest n’a pas hésité à repren­dre au micro de France Cul­ture dans sa chronique du 6 mai.

Dans sa chronique la « jour­nal­iste » est vic­time (con­sen­tante ?) d’une bouf­fée déli­rante. Elle affirme que les pro-russ­es ont « arraché au couteau les globes ocu­laires » de trois mil­i­taires ukrainiens. Prise à par­tie sévère­ment par de nom­breux sites inter­net (dont celui d’Arrêt sur Images de Schnei­der­mann) elle bat en retraite quelques jours plus tard dans l’édition du 9 mai du Huff­in­g­ton Post. Se bas­ant sur une vidéo ukraini­enne mon­trant trois per­son­nes prostrées avec des ban­deaux autour des yeux, elle se défend :

« …rien ne prou­ve — dans cette vidéo — que leurs yeux ensanglan­tés soient le fruit d’une tor­ture au couteau, et non à coup de poing ou d’un autre usten­sile. Une cuil­lère ? Une fourchette à escar­got ? Un pic à glace ? Une pelle à gâteau ? Je ne peux le savoir de visu. Mea cul­pa donc pour cet élé­ment … ». D’un coup de poing à une énu­cléa­tion au couteau il n’y a qu’un pas… vite franchi. Courage Car­o­line la CIA indique que les russ­es boivent le sang frais de jeunes vierges ukraini­ennes enlevées place Maï­dan. Une excel­lente infor­ma­tion pour France Culture.

Voir aussi  Laurence Bloch à la tête de France Inter

Crédit pho­to : par­ti­so­cial­iste via Flickr (cc)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.