Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> C à vous » : Les Blancs discutent, les Noirs font la cuisine selon Rokhaya Diallo

3 novembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | « C à vous » : Les Blancs discutent, les Noirs font la cuisine selon Rokhaya Diallo

« C à vous » : Les Blancs discutent, les Noirs font la cuisine selon Rokhaya Diallo

Accueil | Veille médias | « C à vous » : Les Blancs discutent, les Noirs font la cuisine selon Rokhaya Diallo

« C à vous » : Les Blancs discutent, les Noirs font la cuisine selon Rokhaya Diallo

3 novembre 2015

Nouvel épisode dans la racialisation à outrance du débat. Après le rapport du CSA sur la « surreprésentation » des blancs à la TV, le constat similaire de la présidente de France Télévisions et la sortie virulente d’une pigiste du Bondy Blog contre la « caste blanche » des médias, c’est au tour de Rokhaya Diallo d’apporter son grain de sel.

Invitée dans les « Grandes Gueules » de RMC lun­di 2 novem­bre, la mil­i­tante « antiraciste » s’en est pris à l’émis­sion « C à vous » sur France 5. Jugeant que la télévi­sion n’é­tait « pas aux couleurs de la France », celle-ci estime que l’émis­sion présen­tée par Anne-Sophie Lapix est un exem­ple par­fait de ce constat.

« C’est encore plus mar­quant dans une émis­sion comme “C à vous” où on voit que, finale­ment, il y a une per­son­ne d’o­rig­ine maghrébine et une per­son­ne noire, mais ils font la cui­sine pen­dant que les blancs par­lent de poli­tique », a‑t-elle déclaré, sus­ci­tant aus­sitôt l’ire de ses inter­locu­teurs. « En terme de sym­bol­ique, ça dit quand même des choses sur la place qu’on réserve aux minorités en France », a‑t-elle ajouté.

Une vision des choses qui n’a pas man­qué de faire réa­gir aus­si bien les per­son­nes présentes lors de l’émis­sion que les inter­nautes. En effet, ces derniers rap­pel­lent juste­ment que la « per­son­ne noire » en ques­tion, Babette de Roz­ières de son nom, est un chef cuisinier étoilé et recon­nu, et qu’elle est présente dans l’émis­sion, non pas pour sa couleur de peau mais pour ses qual­ités de cuisinière.

Reste à savoir si les par­ti­sans de la racial­i­sa­tion du débat, en vogue ces dernières semaines, sont tout sim­ple­ment para­noïaques ou si une volon­té réelle de souf­fler sur les brais­es de la guerre civile est à l’œuvre…

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés