Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le CSA estime qu’il y a trop de blancs à la télévision

14 octobre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le CSA estime qu’il y a trop de blancs à la télévision

Le CSA estime qu’il y a trop de blancs à la télévision

14 octobre 2015

La France n’est peut-être pas un pays « de race blanche », comme dirait Nadine Morano, mais il y a quand même une majorité de Blancs à la télévision. Rien que de très normal à priori.

Sauf que dans une étude réal­isée entre avril et mai 2015, le Con­seil supérieur de l’Au­dio­vi­suel a passé au crible 1 600 pro­grammes télévisés et a ren­du une con­clu­sion sans appel : il y a trop de blancs sur nos écrans !

Les choses sont présen­tées de manière légère­ment plus policée, mais le con­stat reste le même pour le 5e « baromètre de la diver­sité » du CSA : seules 14 % des per­son­nes mon­trées à la télévi­sion sont « perçues comme non-blanch­es » (sic).

Qui plus est, selon le Con­seil, ces per­son­nes « issues de la diver­sité » sont présen­tées comme plutôt pau­vres (17 % des CSP-), majori­taire­ment jeunes (18 % ont moins de 20 ans) et mas­cu­lines. Pire : elles seraient sur­représen­tées dans les activ­ités mar­ginales ou illé­gales avec 37 % de per­son­nes « non-blanch­es » con­cernées. On frémit à l’idée que le CSA puisse un jour appli­quer ses grilles aux jour­naux télévisés et à l’information…

Faute d’être autorisé à utilis­er des sta­tis­tiques eth­niques, le CSA a tout de même trou­vé la com­bine : par­ler de per­son­nes « perçues comme ». Ain­si, dans un pays qui n’est pas de « race blanche » et où, d’ailleurs, les races n’ex­is­tent pas, il demeure pos­si­ble, au moyen d’ac­ro­baties séman­tiques extra­or­di­naires, de faire remar­quer que, quand même, ces blancs qui n’existent pas sont un peu trop nombreux.

Des méth­odes qui, à n’en pas douter, ravi­ront la nou­velle prési­dente de France Télévi­sions, Del­phine Ernotte, qui se plaig­nait elle aus­si de voir trop d’« hommes blancs de plus de 50 ans » à la télévi­sions. Con­clu­sion : les Blancs n’existent pas sauf quand il faut les faire disparaître.

Crédit pho­to : Mopic / Shutterstock.com

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés