Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération : la « caste blanche » doit laisser sa place dans les médias
Publié le 

29 octobre 2015

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Libération : la « caste blanche » doit laisser sa place dans les médias

Libération : la « caste blanche » doit laisser sa place dans les médias

Le 25 octobre sur le site de Libération, Widad Ketfi, pigiste au Bondy Blog, a publié une tribune délirante et racialisée à outrance dans laquelle elle préconise tout simplement d’imposer des quotas aux médias en matière de « diversité » afin que la « caste blanche » laisse sa place.

Citant le fameux rap­port du CSA, qui esti­mait récem­ment qu’il y avait trop de blancs dans les médias, la jour­nal­iste se demande com­bi­en de temps il fau­dra pour que « les médias ressem­blent aux Français » (mais les Français ressem­blent-ils vrai­ment à ce que croit Mme Ket­fi ?) Selon le CSA en effet, 14 % des per­son­nes présentes à l’écran sont « perçues comme non blanch­es ». Et ce n’est vis­i­ble­ment pas assez…

Ain­si, selon la « pigiste » du Bondy Blog, les jour­nal­istes en place « peinent à laiss­er leur place pour per­me­t­tre au cycle de la vie de suiv­re son cours »… Mais qu’est-ce que « le cycle de la vie » ? Doit-on com­pren­dre que le cycle naturel de la vie con­duit inévitable­ment à un rem­place­ment de pop­u­la­tion ? Une chose est sûre, Widad Ket­fi a l’air d’y croire.

Et celle-ci d’es­timer que « les médias les plus repliés sur eux-mêmes sont en réal­ité les médias clas­siques », avant de se livr­er à une dia­tribe hal­lu­ci­nante sur la « caste blanche, riche, parisi­enne, digne héri­tière » qui « domine les médias main­stream ». Aurait-on imag­iné un tel con­stat avec des pro­pos sim­i­laires pour évo­quer la « caste noire » dans le foot­ball ou la « caste juive » dans la finance ? À l’heure où le sim­ple fait de rap­pel­er que le peu­ple français est, anthro­pologique­ment et his­torique­ment, de « race blanche » fait scan­dale, il est per­mis d’en douter.

Pour­suiv­ant dans la racial­i­sa­tion, Ket­fi con­state qu’il n’y a « aucun jour­nal­iste noir à Libéra­tion, à peine plus au Monde, où les jour­nal­istes non blancs se comptent sur les doigts d’une main. Idem pour Medi­a­part. » Et celle-ci de soulign­er la « moin­dre vis­i­bil­ité des rappeurs noirs, arabes et gitans dans les médias de masse »... com­prenne qui pour­ra.

Aus­si, la jour­nal­iste regrette que « les minorités, plus large­ment représen­tées sur BFMTV, ne sem­blent tou­jours pas avoir d’impact sur la ligne édi­to­ri­ale de la chaîne ». Reste à savoir quel impact ces derniers sont cen­sés avoir sur la ligne de la chaîne. Cet « impact » doit-il être for­cé­ment dif­férent de celui d’un jour­nal­iste « blanc » ? La ques­tion reste en sus­pens, comme bien d’autres soulevées par cet arti­cle inquié­tant…

En guise de con­clu­sion, notre tri­bun, dénonce un « réflexe néo­colo­nial » (les Français colons dans leur pro­pre pays ?), juge que les quo­tas sont aujour­d’hui « une néces­sité » et qu’il faut tout sim­ple­ment les « impos­er ». « Ce que les entre­pris­es ne font pas, il faut que la loi l’impose », affirme-t-elle. Même con­stat pour Amirouche Laî­di, mil­i­tant asso­ci­atif : « Les quo­tas vont devenir incon­tourn­ables si on veut éviter une crise majeure. Il faut impos­er les objec­tifs à attein­dre car le sim­ple volon­tarisme n’est pas effi­cace. »

En somme, dans l’e­sprit de ce jeune rédac­teur du Bondy Blog, l’enjeu est tout trou­vé : les médias n’ont « d’autre choix que de com­pos­er avec nous ou nous finirons par les rejeter, telle une mau­vaise greffe qui ne prend pas… ». Le pro­jet est désor­mais affiché, en toute décon­trac­tion, dans les lignes d’un grand quo­ti­di­en grand pub­lic : les blancs s’ef­faceront ou seront rejetés naturelle­ment. Ain­si l’ex­ige le « cycle de la vie ». Il y a évidem­ment une hypothèse que n’envisage pas cette char­mante racial­iste : que les Blancs un jour per­dent patience.

Voir notre dossier sur le Bondy Blog, la banlieue parle aux bobos

Crédit pho­to : ninikas / Shutterstock.com

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision