Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

France 5

Coronavirus et confinement dans les médias

Le coronavirus est légitimement au centre des analyses des médias. Comment certains essaient-ils encore d'édulcorer les faits ? Comment d'autres sont-ils rattrapés par le principe de réalité ?

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

lire plus

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

lire plus

La Ligue du LOL un an après : un pétard mouillé avec des dégâts humains

Févri­er 2019, le « scan­dale de la Ligue du LOL » éclate, la médi­as­phère s’emballe, en une semaine 8 jour­nal­istes sont mis à pied puis licen­ciés plus tard, trente-sept mille arti­cles pub­liés en un an (vous avez bien lu, 37000). Une mor­bide opéra­tion de règle­ments de comptes sur des dossiers large­ment créés de toutes pièces ou ampli­fiés à l’infini en cham­bre d’écho. Il faut lire le très long arti­cle d’une des prin­ci­pales vic­times, le jour­nal­iste Vin­cent Glad, paru le 23 févri­er 2020 dans la revue en ligne Médi­um pour se ren­dre compte de l’enchaînement infer­nal et des pro­fonds dégâts humains. Inven­taire un an plus tard.

lire plus

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrock­upt­ibles.

lire plus

Claire Chazal sauve sa place sur France Télévisions, mais pas son équipe

Claire Chaz­al est encore accusée d’avoir fait cav­a­lier seul, et d’avoir mené sa car­rière au détri­ment de ses col­lab­o­ra­teurs. Cette fois sur France 5 où elle ani­mait de 2016 à juin 2019 l’émission cul­turelle Entrée Libre. Car si elle sauve sa place à l’antenne – elle ani­mera la quo­ti­di­enne de Pas­sage des Arts, au même horaire (20h20) mais pro­duite en interne, ses 70 col­lab­o­ra­teurs restent sur le car­reau suite à la déci­sion du ser­vice pub­lic audio­vi­suel d’arrêter l’émission.

lire plus

France 5 contre la fabrique du mensonge. Épisode 1, le Brexit

Un média d’État décide de con­sacr­er une série de reportages à des infox sup­posées emblé­ma­tiques de la manip­u­la­tion de l’information, cela qu’interpelle. Et traduit une évo­lu­tion dan­gereuse : nous sommes passés d’une époque où Serge Hal­i­mi dénonçait juste­ment les médias comme des chiens de garde à une époque où ces derniers pré­ten­dent définir ce qui est le vrai.

lire plus

La doctrine Patrick Cohen encore mise en échec

Patrick Cohen obtient encore un zéro pointé. Face à Jor­dan Bardel­la, cette fois, vain­queur des élec­tions européennes. Les mem­bres de l’équipe de l’émission poli­tique C à vous, sur France 5, appa­rais­sent comme un groupe médi­a­tique mil­i­tant ancré dans l’idéologie du « pro­grès ». C’est encore pire quand l’invité appar­tient à un courant poli­tique dont ils ne sup­por­t­ent pas la sim­ple exis­tence. Ce fut de nou­veau le cas le mer­cre­di 29 mai 2019, avec Jor­dan Bardel­la comme invité.

lire plus