Accueil | Actualités | Médias | Attentats : nouveaux records pour les chaînes d’info en continu
Pub­lié le 17 novembre 2015 | Éti­quettes : , , ,

Attentats : nouveaux records pour les chaînes d’info en continu

Comme c’est désormais le cas lors d'événement exceptionnels et dramatiques, les chaînes d'information en continu battent tous les records d'audience.

Après les attentats commis à Paris vendredi soir, BFMTV et i>Télé ont mis en place des éditions spéciales « non-stop » pour couvrir le déroulé des événements. Samedi, BFMTV a ainsi frôlé la barre des 10 % d'audience en moyenne, devenant la troisième chaîne la plus regardée de France derrière TF1 et France 2. Cependant, la chaîne appartenant au groupe NextRadioTV n'a pas pour autant dépassé son record historique, réalisé le 9 janvier dernier après les attaques de Charlie Hebdo avec 13,3 % de part de marché.

Pour ce qui est d'i>Télé, la rivale de BFMTV a quant à elle battu son record historique en atteignant la sixième place du PAF avec près de 5 % de part de marché en moyenne tout au long de la journée de samedi.

Concernant le soir du 13 novembre pendant les attaques, entre 22h et minuit, 2,5 millions de personnes étaient devant BFMTV (14 % de pda) et 1 million devant i>Télé (5 % de pda).

Face à cette poussée d'audience, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a appelé toutes les rédactions à redoubler de prudence dans le contenu des images diffusées. « Le Conseil supérieur de l'audiovisuel attire très vivement l'attention des rédactions des télévisions et des radios sur la nécessité de ne donner aucune indication susceptible de mettre en cause le bon déroulement des enquêtes en cours dans les circonstances tragiques que vit notre pays », ont écrit les Sages, désireux de ne pas voir se reproduire les dérapages qui avaient eu lieu en janvier dernier lors de la prise d'otages de l'Hyper Casher.

À l'époque, six anciens otages avaient porté plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui après les propos d'un journaliste de BFMTV, Dominique Rizet, qui avait révélé en direct la position des captifs.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.