Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Agacé par les médias, Onfray va lancer sa propre Web TV
Agacé par les médias, Onfray va lancer sa propre Web TV

26 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Agacé par les médias, Onfray va lancer sa propre Web TV

Agacé par les médias, Onfray va lancer sa propre Web TV

Agacé par les médias, Onfray va lancer sa propre Web TV

Lundi 21 mars sur BFMTV, Michel Onfray a annoncé son intention de lancer sa propre web TV.

Invité pour la sor­tie de ses deux livres, Penser l’is­lam et Le miroir aux alou­ettes, le philosophe a déclaré : « Je vais créer ma web TV, où on pour­ra don­ner une heure à quelqu’un pour qu’il développe ses argu­ments. » Pour lui, les jour­naux, « ça sert d’abord à faire la litière des chats, et puis c’est sub­ven­tion­né par l’É­tat, c’est-à-dire par nos impôts, donc la presse défend l’idéolo­gie d’É­tat, des gens qui la soutiennent. ».

Il est donc « nor­mal » qu’en tant qu’« homme libre », celui-ci se « retrou­ve sou­vent épinglé en une de quelques jour­naux qui sont les jour­naux du pou­voir dom­i­nant », a‑t-il estimé.

Face à Jean-Jacques Bour­din, ce dernier en a d’ailleurs prof­ité pour vilipen­der une fois de plus les médias. Désor­mais, il choisit métic­uleuse­ment les émis­sions aux­quelles il par­ticipe. « Il y a deux ou trois autres sol­lic­i­ta­tions qui vien­nent, et éventuelle­ment au coup par coup, je peux dire ‘oui’. Je préfère éviter un cer­tain nom­bre d’émis­sions où on perd son âme », a‑t-il déclaré.

Quelles sont ces émis­sions ? Par­ti­c­ulière­ment les pro­grammes de Lau­rent Ruquier et de Thier­ry Ardis­son, « des endroits où on est coincé entre un chauf­feur routi­er trans­sex­uel et un gar­di­en de but qui n’a pas écrit ses livres ». Revenant sur la une de L’Ex­press, qui titrait récem­ment « Faut-il brûler Michel Onfray ? », le philosophe racon­te que « Christophe Bar­bi­er s’é­tait bat­tu 15 jours plus tôt pour faire une Une avec moi, extrême­ment élo­gieuse, pour avoir les bonnes feuilles de mon livre et comme il ne les a pas eues, il s’est vengé ».

Et d’as­sur­er qu’au­jour­d’hui, « la presse est dev­enue hys­térique » à son encon­tre. « Je fai­sais le jeu de Daesh, j’é­tais un islam­ophile, puis un islam­o­phobe, puis un com­pagnon de route de Marine Le Pen. J’avais le droit à tout », a‑t-il conclu.

Avec sa nou­velle plate-forme vidéo, nul doute que M. Onfray trou­vera la lib­erté et le temps néces­saires à l’ap­pro­fondisse­ment des sujets qui lui sem­blent essentiels.

Crédit pho­to : DR

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.