TV Libertés, un souffle nouveau sur la réinformation

TV Libertés, un souffle nouveau sur la réinformation

Télécharger en PDF

TV Libertés fait ses premiers pas sur la toile avec un premier journal télévisé lancé ce jeudi 30 janvier 2014.

Cette télévision sur internet est née d’un constat après les Manif pour tous : les Français ne se sentent pas représentés et correctement informés par les médias « mainstream ». Ainsi TV Libertés souhaite « être en phase avec les attentes des Français ». Une « nécessité » qui pousse cette jeune chaîne « à répondre à leur demande d’une meilleure information et d’un média qui leur parle et les représente ».

Pour s’assurer popularité et reconnaissance, TV Libertés compte sur son lot de « vedettes ». En tête : Robert Ménard, ex-journaliste à i>Télé, RTL et Sud Radio et fondateur de Reporters sans frontières. Ce dernier animera, à partir du mois d’avril, une émission intitulée « Ménard en liberté » où il questionnera sans concession différents invités. « Avec Robert Ménard, TV Libertés est renforcée non seulement par un homme libre, mais également par un journaliste chevronné, qui par sa compétence et sa notoriété donnera une envergure considérable à notre chaîne », écrit TV Libertés.

Jean-Yves Le Gallou, créateur de la Fondation Polémia, disposera également de sa tribune dans l’émission « E-Media » qui « traitera notamment de l’actualité médiatique au travers du traitement donné par les grands médias aux principaux phénomènes d’actualité ».

Chaque jour, un journal télévisé d’une heure présenté par Élise Blaise et Olivier Frèrejacques s’attachera à la « présentation des nouvelles de l’actualité », mais proposera aussi « des reportages de terrain et des interviews de personnalités ». La première édition de ce journal, diffusée ce jeudi 30 janvier, fut un succès encourageant avec notamment une excellente couverture du Jour de Colère du dimanche 26 janvier.

Autre émission en vue, « Café Voltaire », animée par Robert Ménard et la journaliste Gabrielle Cluzel. Elle consistera en « des débats d’actualité entre les contributeurs importants de Boulevard Voltaire », le site de Robert Ménard. « Perles de culture », émission présentée par Anne Brassié, sera diffusée le mercredi et traitera entre autres de littérature, cinéma, musique et théâtre. Enfin, l’émission « Passé/Présent » présentée par l’historien Philippe Conrad, proposera des « rétrospectives historiques, des interviews et des débats sur les livres qui font l’actualité de la recherche historique ».

TV Libertés « montera progressivement en puissance à partir du début de l’année prochaine, avec une augmentation progressive des temps de diffusion et du nombre de téléspectateurs ». Cette nouvelle télévision qui se veut différente des médias traditionnels espère apporter un souffle nouveau à la réinformation sur internet en professionnalisant celle-ci.

Plus suivre le direct, les émissions et avoir plus d’informations sur TV Libertés, rendez-vous sur leur site internet : www.tvlibertes.com

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook