Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | RTL vous aide à bien vivre votre ramadan
RTL vous aide à bien vivre votre ramadan

14 avril 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Accueil | Veille médias | RTL vous aide à bien vivre votre ramadan

RTL vous aide à bien vivre votre ramadan

RTL vous aide à bien vivre votre ramadan

L’approche du Ramadan est chaque année devenue l’occasion de montrer patte blanche de bien-pensance pour les médias de grand chemin. Le ramadan ayant commencé le 13 avril pour se terminer le 12 mai 2021, RTL s’y est pris en avance, dès le 9 avril.

Terre de spir­i­tu­al­ités au pluriel, la France a des racines poly­théistes celtes, romaines, grec­ques et monothéistes chré­ti­ennes. Un peu de poly­théisme lui est aus­si par­venu depuis la Scan­di­navie sur ses façades mar­itimes Nord et Ouest et ger­maniques de l’est.

Ces dif­férentes spir­i­tu­al­ités ou reli­gions sont d’anciennes his­toires dont les médias dom­i­nants ne par­lent plus ou guère. Ain­si, aucune radio ni chaîne de télévi­sion, pas un quo­ti­di­en ou un site inter­net ayant pignon sur rue idéologique ne men­tionne les fêtes païennes issues des reli­gions celtes, romaines, grec­ques ou scan­di­naves, pour­tant encore par­fois pra­tiquées dans le pays, pen­sons aux feux de la Saint Jean au sol­stice d’été.

Ces médias ne men­tion­nent pas plus les fêtes chré­ti­ennes, sauf si elles sont par­tie prenante de moments com­mer­ci­aux, type Noël ou Pâques, et encore. Des péri­odes clés d’un chris­tian­isme dont le ter­roir de France est imprégné, les paysages semés d’églises romanes le mon­trent, telles que le Carême n’ont pas plus le vent en poupe au sein des rédactions.

Un traitement médiatique de faveur pour quoi faire ?

Il n’en va pas de même de l’islam. La reli­gion musul­mane béné­fi­cie d’un traite­ment de faveur médi­a­tique, sa prin­ci­pale péri­ode religieuse de l’année, le ramadan, faisant l’objet d’un écho dont le carême n’a plus qu’un très loin­tain souvenir.

Cette incon­gruité médi­a­tique a déjà pu être remar­quée au sujet des Unes de La Croix, quo­ti­di­en se revendi­quant du chris­tian­isme, ne pen­sant pas à titr­er sur le carême mais n’omettant par con­tre pas de le faire au sujet du Ramadan. Il en va de même en 2021 quand ce dernier média, par­mi d’autres, pub­lie par exem­ple des vidéos expli­quant ce qu’est le ramadan, sans trou­ver éton­nant de ne pas le faire au sujet des autres reli­gions, tant pour Pâques que pour les Solstices.

Un « bon » exemple en 2021 : RTL

L’article pub­lié le 9 avril 2021 sur le site de RTL est signé du jour­nal­iste Ryad Ous­li­mani, peut-être issu de la com­mu­nauté musul­mane et de cul­ture musul­mane. RTL évite ain­si un écueil très impor­tant : l’appropriation cul­turelle. Autrement dit, le fait de per­me­t­tre à des per­son­nes non directe­ment con­cernées, sup­pose-t-on, de par­ler d’un sujet qui relèverait d’un type déter­miné de per­son­nes. Ain­si, seuls des noirs pour­raient par­ler des noirs, les musul­mans des musul­mans et les asi­a­tiques des asi­a­tiques. Pour les blancs, les choses demeurent différentes.

Dans le cas présent, RTL n’a pas évité un deux­ième écueil qui pou­vait lui val­oir un procès d’intention sur les réseaux soci­aux, s’il avait été remar­qué : l’article est écrit par un homme et non par une femme…

Statistiques ethniques ?

L’article vise à ren­dre ser­vice à cha­cun, d’où son titre : « Ramadan 2021 : 3 con­seils pour pré­par­er son jeûne ». Il com­mence par rap­pel­er qu’en France « 75 % des 3,5 mil­lions de musul­mans pra­ti­quants obser­vent le jeûne du ramadan ». L’article n’en par­le pas mais ce chiffre donne un éclairage sur un inter­dit et un tabou français, celui des sta­tis­tiques eth­niques. Estimer com­bi­en de musul­mans vivent en France per­me­t­trait d’avoir une idée de la pop­u­la­tion d’origine étrangère occu­pant le ter­ri­toire. Un nom­bre sans doute assez élevé pour que les sta­tis­tiques ne soient pas autorisées. Reste que d’après Charles Gave, en 2017, dans Causeur, les femmes immi­grées, musul­manes pour la plu­part, font entre 3 et 4 enfants de plus que les femmes de souche européenne.

Cette forte présence musul­mane dans un pays de cul­ture européenne tel que la France explique, mais n’excuse pas, la volon­té médi­a­tique de s’attirer les bonnes grâces d’une pop­u­la­tion appelée peut-être à devenir majori­taire à moyen terme, et déjà très influ­ente dans nom­bre de villes et de départe­ments. Clien­télisme com­mer­cial ? Taux d’audience à retrou­ver ? Un peu de tout cela.

L’article fait d’ailleurs atten­tion au vocab­u­laire employé, afin de ne pas froiss­er. Par exem­ple, le mois du ramadan est car­ac­térisé en tant que « mois sacré » et les musul­mans qui le font sont plaints, du fait du car­ac­tère « éprou­vant » de cette pra­tique. C’est pourquoi RTL a tenu à don­ner 3 con­seils pour pass­er sere­ine­ment ce cap, dans un pays qui érige la laïc­ité en symbole :

  • « S’hydrater correctement »
  • « Ne pas chercher à manger davantage »
  • « Manger salé »

Et la radio de don­ner les con­seils pra­tiques et pré­cis d’un nutri­tion­niste : « Si vous craignez d’avoir faim rapi­de­ment, vous pou­vez manger des sar­dines. C’est un « ali­ment retard », elles restent neuf heures dans l’estom­ac. Les poivrons aus­si met­tent longtemps à être digérés, tout comme les pommes à la can­nelle. » Un con­seil d’autant plus judi­cieux si l’on pense à la masse, peut-être dev­enue majori­taire, de la pop­u­la­tion musul­mane mar­seil­laise et qui évit­era de bouch­er le vieux port ?

Éviter le racisme par omission

Au fond, de quoi s’agit-il pour les médias de grand chemin ? De faire par­tie des « bons élèves », ceux qui ne peu­vent pas être accusés de « racisme » par omis­sion (ne pas par­ler du ramadan serait prob­a­ble­ment con­sid­éré comme une dis­crim­i­na­tion), de ne pas froiss­er la « com­mu­nauté » musul­mane et de cor­re­spon­dre à l’idéologie mul­ti­cul­tur­al­iste à laque­lle ils adhèrent. Dans ce cas comme dans d’autres, des médias tels que RTL et autres ne parais­sent pas s’apercevoir qu’en pré­ten­dant inclure l’un, l’islam, ils exclu­ent les autres : les poly­théismes et le monothéisme chré­tien, sans compter tous ceux qui n’ont cure des reli­gions. Or, à moins de réécrire toute l’histoire de l’Europe il sera dif­fi­cile de pré­ten­dre que le con­ti­nent a des racines musul­manes. A moins que… Qui sait, avec la can­cel cul­ture qui se profile ?

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).