Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Covid-19 : YouTube censure à nouveau TV Libertés

29 mai 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Covid-19 : YouTube censure à nouveau TV Libertés

Covid-19 : YouTube censure à nouveau TV Libertés

Accueil | Veille médias | Covid-19 : YouTube censure à nouveau TV Libertés

Covid-19 : YouTube censure à nouveau TV Libertés

29 mai 2021

YouTube (Google), comme tous les GAFA, a un certain penchant pour la censure. Le média TV Libertés vient d’en faire les frais en se faisant interdire toute publication de vidéo pendant 7 jours sur sa chaîne.

Fabrice di Vizio et la Covid censurés

Ce blocage d’une durée de 7 jours a été mis en place par YouTube, le lende­main de la pub­li­ca­tion par TV Lib­ertés, d’un entre­tien avec Fab­rice di Vizio. Ce dernier inter­ve­nait dans l’émission Le Same­di Poli­tique, pub­liée toutes les semaines par le média.

Dans cette vidéo, l’avocat du pro­fesseur Didi­er Raoult a mis en cause la poli­tique du Gou­verne­ment dans la ges­tion de la Covid-19. Ce qui n’a pas sem­blé plaire à la plate­forme qui s’est jus­ti­fiée de cette cen­sure par le fait que les pro­pos tenus ne seraient pas en accord avec leur charte Covid… La dic­tature des chartes. Fab­rice di Vizio est pour­tant un habitué des pas­sages médi­a­tiques puisqu’il passe régulière­ment dans Touche Pas à Mon Poste sur C8. YouTube plus sévère que le CSA ?

TV Libertés régulièrement censuré par YouTube

En jan­vi­er 2021, TV Lib­ertés avait déjà subi un ban­nisse­ment de 7 jours suite à la pub­li­ca­tion d’un entre­tien avec la généti­ci­enne Alexan­dra Hen­ri­on-Caude de l’IRSEM. Celle-ci allait aus­si à l’encontre du dis­cours dom­i­nant sur la Covid-19.

Un mois après, une men­tion spé­ciale était ajoutée par le géant sous une vidéo du média lors de laque­lle Jean-Yves Le Gal­lou, était inter­viewé sur le Grand rem­place­ment. Cet aver­tisse­ment affiche un extrait de l’article Wikipé­dia relatif au Grand rem­place­ment et le présente comme “une théorie com­plo­tiste d’ex­trême droite, raciste et xénophobe”.

YouTube, un habitué de la censure

YouTube n’en est pas à son pre­mier coup d’essai avec TV Lib­ertés, mais aus­si sur bien d’autres sujets. Lors des élec­tions prési­den­tielles améri­caines, l’entreprise avait inter­dit tout con­tenu alléguant que des erreurs ou des fraudes éten­dues ont changé le résul­tat de l’élection de 2020.

Tou­jours en 2020, Dieudon­né a vu sa chaîne YouTube être tout bon­nement sup­primée.

Cer­tains s’étonnent par la suite du suc­cès d’applications comme Telegram ou Sig­nal, face à la cen­sure, rien de mieux que la présence sur de mul­ti­ples canaux. L’OJIM a déjà mis en place cette poli­tique, en étant entre autres, sur Telegram, n’hésitez pas à nous suiv­re en cli­quant ici.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés