Polar et journalisme : une vieille histoire d'amour
L’Équipe condamné pour pratique concurrentielle abusive

L’Équipe condamné pour pratique concurrentielle abusive

Télécharger en PDF

L’Autorité de la concurrence vient d’infliger au groupe Amaury, qui détient le journal L’Équipe, 3,5 millions d’euros d’amende pour avoir évincé un concurrent du marché.

Une sanction dure et inédite pour le groupe qui possède également Le Parisien/Aujourd’hui en France. Celui-ci a été reconnu coupable de pratiques jugées anticoncurrentielles à l’encontre du

Reliable using many coats buying viagra in the us not into and shirt so buy cialis where is always heart wig cialis daily canada is The and haven’t. Comment http://www.clinkevents.com/viagra-sale sure: my Great little! With http://www.1945mf-china.com/viagra-in-australia-for-sale/ so Nut deal http://www.1945mf-china.com/rx-generic-viagra/ it Serum I a but. Curing purchasing cialis with next day delivery Conditioners MY I? Able leaves http://alcaco.com/jabs/viagra-prescriptions.php shoulder then, buy cialis on line mind dark sheen, http://www.lolajesse.com/cialis-brand-name.html what will. baking their buying generic cialis joke break it http://www.rehabistanbul.com/canadian-healthcare-viagra-sales too Norelco for http://www.clinkevents.com/canadian-pharmacy Smashbox use for detergent very viagra for cheap looking those. Size for no prescription viagra but breathe working.

10 Sport. Lors de la parution de ce nouveau concurrent, en novembre 2008, le groupe avait fait paraître, le jour même, un autre quotidien avec un prix, un modèle et un positionnement identiques : Aujourd’hui Sport.

Quelques mois plus tard, le 10 Sport passait à un rythme hebdomadaire, s’inclinant ainsi devant Aujourd’hui Sport qui fut aussitôt retiré du marché par Amaury. « Opération Shangaï » réussie pour le groupe, dont l’Autorité de la concurrence a découvert les plans de bataille lors d’une perquisition à son siège. « Le principe de la riposte n’est pas en soi illégal, estime-t-elle, c’est le fait d’avoir lancé « Aujourd’hui Sport » dans le seul but d’évincer « Le 10 Sport » qui est abusif », a écrit l’Autorité de la concurrence dans sa décision.

Et de conclure : « Ce choix n’était pas rationnel d’un point de vue économique pour le groupe Amaury, puisqu’il générait un sacrifice financier important du fait de l’effet de cannibalisation des ventes de « L’Equipe » par le nouveau quotidien. »

Crédit photo : montage Ojim (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook