Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Presse sportive, L’Équipe en difficulté

6 novembre 2021

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Presse sportive, L’Équipe en difficulté

Presse sportive, L’Équipe en difficulté

6 novembre 2021

Commenter des compétitions sportives qui n’ont pas lieu, ou qui ont lieu au ralenti ou sans supporters ? C’est la quadrature du cercle que le groupe L’Équipe a tenté de résoudre en 2020, sans y parvenir.

Moins de compétitions, plus de pertes

Avec (source Let­tre A) 22M€ de pertes en 2020, le quo­ti­di­en, navire ami­ral du groupe Amau­ry (voir notre info­gra­phie) est en dif­fi­cultés, des ventes en diminu­tion de 27% et des revenus pub­lic­i­taires en chute de 45%. Que faire alors que les com­péti­tions sportives ont pra­tique­ment dis­paru au print­emps 2020 avant de repren­dre un peu à l’automne ? Réponse, un PSE, plan de sauve­g­arde de l’emploi syn­onyme de licenciements.

Voir aus­si : groupe Amau­ry, infographie

Moins de dépenses, moins de journalistes

Ce ne sont pas les affres de la chaine télévisée L’Équipe 24/24 (qui abrite aus­si le site) qui vont arranger les affaires. Après des pertes de 16M€ en 2019, à peu près la même chose en 2020 et sans doute dans les mêmes eaux en 2021, il est dif­fi­cile de se fray­er une part de marché alors que les mastodontes France Télévi­sions, Canal+, TF1/M6 et autres chaines sportives qataries aux poches pro­fondes monop­o­lisent les grands évène­ments et les exclu­siv­ités sur les cham­pi­onnats à forte audience.

Un PSE a été engagé fin 2020 prévoy­ant plus de 50 départs de per­ma­nents et de plus de 30 pigistes con­tre une douzaine d’embauches, provo­quant une grève des salariés début 2021, répé­tant le mou­ve­ment social de 2016. À novem­bre 2021, après de nom­breux obsta­cles juridiques, ce plan est tou­jours en déploiement, entraî­nant une humeur morose dans les équipes.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés