Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | L’Équipe au régime sec
L’Équipe au régime sec

14 juin 2020

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | L’Équipe au régime sec

L’Équipe au régime sec

L’Équipe au régime sec

L’Équipe est le navire amiral du groupe Amaury (infographie), mais on trouve aussi dans le groupe France Football, Vélo Magazine, Vélo Magazine, Paris-Nice, Paris-Roubaix, Dakar, Journal du golf et quelques autres entreprises. Toutes activités sportives ou para sportives plombées par la crise sanitaire, avec à la clé un sérieux tour de vis social et financier.

Covid + Presstalis + pas de compétitions

Les affres de l’agonie de Presstal­is dont nous avons abon­dam­ment par­lé, plus la fer­me­ture d’un cer­tain nom­bre de points de ventes de presse, plus les mesures de con­fine­ment, plus l’arrêt pré­coce des grands cham­pi­onnats ont entraîné un manque à gag­n­er annuel supérieur à 30M€, entraî­nant des pertes prob­a­bles de la moitié de ce chiffre pour le pôle Équipe.

Le groupe espère rebondir en 2021/2023 avec le retour des grandes com­péti­tions : JO de Tokyo (reportés en 2021), Mon­di­al de foot­ball (Qatar 2022), Coupe du monde de rug­by (2023 France) avant la manne des JO de Paris en 2024.

+10 et –10

Entretemps le groupe veut réduire la voil­ure en deman­dant aux salariés (350 per­son­nes dont 300 jour­nal­istes) d’augmenter le temps de tra­vail en gag­nant moins, du Sarkozy à l’envers. 10% de temps de tra­vail en plus de 190 à 206 jours par an, en renonçant à une par­tie des RTT. Moins de masse salar­i­ale c’est dimin­uer tem­po­raire­ment les salaires de 10%, la direc­tion mon­trant l’exemple avec une réduc­tion de 15% et la famille Amau­ry renonçant à la moitié de sa rede­vance annuelle.

Une clause de retour à meilleure for­tune dès 2021 per­me­t­trait en théorie de rétablir les salaires antérieurs tout en béné­fi­ciant d’une prime d’intéressement. Les plus âgés seraient vive­ment encour­agés à pren­dre une retraite anticipée. Les négo­ci­a­tions ont com­mencé avec des syn­di­cats vent debout au moment où une par­tie des salariés est encore en télé­tra­vail. Une ren­trée vrai­ment sportive pour le groupe Amaury.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.