Accueil | Actualités | Médias | Un homme de Drahi nommé à la tête de Libération
Pub­lié le 3 mars 2016 | Éti­quettes : , , , , , ,

Un homme de Drahi nommé à la tête de Libération

Actuel secrétaire général du groupe Altice Media, Richard Karacian va devenir le nouveau patron de Libération, en lieu et place de Pierre Fraidenraich.

Le nouveau patron prendra ses fonctions de directeur général le 15 avril prochain, a annoncé la direction du groupe mardi 1er mars dans un communiqué. Par ailleurs, « un directeur des ressources humaines est en cours de recrutement pour Groupe Altice Media », peut-on lire.

Autre nomination : celle de Grégoire de Vaissière, actuel directeur administratif et financier de Libé, qui va occuper en parallèle « les mêmes fonctions au sein d'Altice Media Group ». Quant à Pierre Fraidenraich, surnommé élégamment « Pierre troisième Reich » dans les couloirs du quotidien, il a été nommé il y a quelques semaines à la direction d'Altice Media Events (AME), la branche « événement » du groupe de Patrick Drahi.

D'après le site spécialisé Mind-Satellinet, le groupe envisage également de fusionner les régies publicitaires de Libé et de L'Express. La direction de cette nouvelle structure sera confiée à Valérie Salomon.

Patrick Drahi continue de placer ses pions aux postes clés de son empire médiatique (L'Express, Libération, i24news, NewsCo, NextRadioTV...). En juin 2015, l'homme d'affaires israélien avait déjà placé Marc Laufer pour chapeauter les directions éditoriales de Libération et de L'Express.

Voir notre portrait et notre infographie de Patrick Drahi

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This