Accueil | Actualités | Médias | Un homme de Drahi nommé à la tête de Libération
Pub­lié le 3 mars 2016 | Éti­quettes : , , , , , ,

Un homme de Drahi nommé à la tête de Libération

Actuel secrétaire général du groupe Altice Media, Richard Karacian va devenir le nouveau patron de Libération, en lieu et place de Pierre Fraidenraich.

Le nouveau patron prendra ses fonctions de directeur général le 15 avril prochain, a annoncé la direction du groupe mardi 1er mars dans un communiqué. Par ailleurs, « un directeur des ressources humaines est en cours de recrutement pour Groupe Altice Media », peut-on lire.

Autre nomination : celle de Grégoire de Vaissière, actuel directeur administratif et financier de Libé, qui va occuper en parallèle « les mêmes fonctions au sein d'Altice Media Group ». Quant à Pierre Fraidenraich, surnommé élégamment « Pierre troisième Reich » dans les couloirs du quotidien, il a été nommé il y a quelques semaines à la direction d'Altice Media Events (AME), la branche « événement » du groupe de Patrick Drahi.

D'après le site spécialisé Mind-Satellinet, le groupe envisage également de fusionner les régies publicitaires de Libé et de L'Express. La direction de cette nouvelle structure sera confiée à Valérie Salomon.

Patrick Drahi continue de placer ses pions aux postes clés de son empire médiatique (L'Express, Libération, i24news, NewsCo, NextRadioTV...). En juin 2015, l'homme d'affaires israélien avait déjà placé Marc Laufer pour chapeauter les directions éditoriales de Libération et de L'Express.

Voir notre portrait et notre infographie de Patrick Drahi

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.