Accueil | Actualités | Médias | Marc Laufer, l’homme de Drahi, bientôt à la tête de Libération et L’Express
Pub­lié le 25 juin 2015 | Éti­quettes : , , ,

Marc Laufer, l’homme de Drahi, bientôt à la tête de Libération et L’Express

Le 20 juin dernier, Presse News annonçait le départ de Corinne Pitavy de la direction général de L'Express-Roularta. Deux jours plus tard, François Moulias, co-gérant de Libération, annonçait à son tour qu'il quitterait ses fonctions fin juillet.

Les deux dirigeants seront remplacés par un seul homme, Marc Laufer, directeur général d'Altice Media Group France, marquant l'entrée des deux titres dans l'« ère Drahi », celle de l'homme d'affaires israélien qui déploie ses tentacules dans le monde des médias. Laufer aura pour mission de chapeauter les directions éditoriales de Libé et de L'Express, en s'appuyant sur Laurent Joffrin, Johan Hufnagel et Pierre Fraidenraich pour l'un, et sur Christophe Barbier pour l'autre.

Arrivé en janvier 2014 à Libération, François Moulias était un parfait inconnu. Dans un message interne annonçant son départ, il se dit satisfait du travail accompli malgré les tensions : « Cela a été extrêmement compliqué mais nous y sommes arrivés, ensemble. Même les ascenseurs fonctionnent mieux ! Enfin, Libération sera bénéficiaire cette année, après une perte abyssale en 2014. »

Mardi 23 juin, dans un communiqué, les élus de Libération ont souhaité « la présence d’un directeur général et d’une gouvernance stable et distincte des autres titres d'Altice Media Group afin d'éviter une confusion éditoriale et managériale préjudiciable pour Libération ».

Voir nos infographies du groupe L'Express-Roularta et de Libération

Crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.