Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
TikTok et Asacha Media : pendant l’épidémie les affaires continuent

27 avril 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | TikTok et Asacha Media : pendant l’épidémie les affaires continuent

TikTok et Asacha Media : pendant l’épidémie les affaires continuent

Vous ne connaissez peut-être pas TikTok ou seulement de nom, et sûrement pas Asacha Media Group. Le premier est un réseau social et le second un nouvel investisseur dans la production de séries non anglophones. Visite guidée.

Tiktok rend tocs les adulescents

ByteDance, comme son nom ne l’indique pas, est une société dig­i­tale chi­noise. Non encore cotée (son lance­ment en bourse a été reporté suite à l’épidémie de coro­n­avirus) son chiffre d’affaires est estimé à 10 mil­liards d’euros pour une val­ori­sa­tion qui pour­rait attein­dre 10 fois ce chiffre.

La société lance en 2012 un agré­ga­teur de médias en Chine, Toutiao, puis dif­férentes appli­ca­tions : un chat vidéo, des jeux « édu­cat­ifs », des jeux vidéos. Puis le fameux Tik­Tok qui rend fou. Tik­Tok ? C’est une appli­ca­tion de partage de vidéos pour les ado­les­cents de 12 à 18 ans et les adules­cents pro­longés, ces derniers de plus en plus nom­breux. Telle­ment nom­breux que l’application serait employée par 800 mil­lions (vous lisez bien) de per­son­nes début 2020.

De quoi lancer une cam­pagne de recrute­ment de plus de 10.000 per­son­nes en pleine crise san­i­taire pour rejoin­dre les 60.000 employés de ByteDance. Avec un bémol, une men­ace d’interdiction aux États-Unis par Trump, l’application « pou­vant per­me­t­tre l’espionnage de don­nées privées de citoyens améri­cains », sur fond de lutte géopoli­tique entre les deux géants.

Le confinement rend Asacha Media gourmand

Que fait-on en péri­ode de con­fine­ment ? Lire, ce serait la meilleure solu­tion, encore faut-il en avoir le goût. Regarder la télévi­sion, cer­taine­ment la facil­ité avec les cen­taines de chaînes disponibles. Entre les deux, les sé…, vous l’avez sur le bout de la langue, non pas les séri­gra­phies ni les séré­nades, mais les séries télévisées pop­u­lar­isées par les améri­cains type Net­flix, Dis­ney ou Ama­zon.

De quoi don­ner des idées à d’autres, comme Salto, alliance des télévi­sions français­es publiques et privées mais qui a du mal à sor­tir des limbes. Mais aus­si à trois investis­seurs français dont Gas­pard de Chav­a­gnac (qui a pro­duit la série Ver­sailles), asso­ciés à un autre améri­cain, Oak­tree, en créant Asacha Media. Imi­tant Medi­awan de Pierre-Antoine Cap­ton (asso­cié à Matthieu Pigasse et Xavier Niel), le nou­veau groupe a déjà racheté trois sociétés, se dotant de 100M€ de cap­i­tal avec un effet de levi­er à plus de 200M€. Le groupe pour­rait lorgn­er du côté de Lagardère stu­dios au moment où Arnaud Lagardère sem­ble en dif­fi­culté.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.