Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ségolène Royal et Isabelle Attard envisagent de se reconvertir… dans le journalisme

27 juin 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Ségolène Royal et Isabelle Attard envisagent de se reconvertir… dans le journalisme

Ségolène Royal et Isabelle Attard envisagent de se reconvertir… dans le journalisme

27 juin 2017

Temps de lecture : 2 minutes

Il fut un temps où les politiciens mis au rebut par leurs électeurs ou l’Histoire passaient rapidement le concours d’avocat – voire s’en passaient entre 2012 et 2013 suite à un décret pris pour permettre le recasage express des députés, sénateurs et ministres de la Sarkozie.

Main­tenant, cer­tains, ou plutôt cer­taines se tour­nent vers le jour­nal­isme, ce qui peut inspir­er cer­taines con­sid­éra­tions sur la pro­bité des uns et des autres, surtout après que la presse française dans son ensem­ble ait fait cam­pagne sans aucune retenue, un an durant, pour Macron (voir notre dossier).

Ségolène observatrice

Ain­si Ségolène Roy­al, qui a ren­du le 17 mai les clés de l’E­colo­gie à Nico­las Hulot, ne sera pas min­istre sous Macron. Elle l’a été bien assez, sous Mit­ter­rand, Jospin et Hol­lande – ce dernier ne craig­nait pas le mélange des gen­res en nom­mant son ex-com­pagne. Le 18 mai, dans l’émis­sion de France 5 « C à vous », inter­rogée si elle voulait se recon­ver­tir comme chroniqueuse poli­tique, elle répondait : « Oui, beau­coup. Ah oui. J’observe tout, je vois tout », comme un aver­tisse­ment sans frais pour Macron.

Daniel et Roselyne sont dans un bateau

Europe 1 rap­pelle le lende­main que d’autres respon­s­ables poli­tiques ont déjà franchi le pas, notam­ment l’é­co­lo gauchiste Daniel Cohn-Ben­dit dans la mati­nale de la sta­tion du lun­di au ven­dre­di de 7h56 à 7h58, Rose­lyne Bach­e­lot dans le Grand 8 sur Direct 8 (avec Elis­a­beth Bost et Audrey Pul­var) de 2012 à 2016, puis depuis août 2016 dans 100% Bach­e­lot, un talk­show sur RMC, avec le jour­nal­iste Rémi Bar­ret. Qu’on le com­prenne bien, « Rose­lyne a tou­jours quelque chose à dire, et n’a pas peur de le faire savoir ». Et pour cela, elle repasse les uns après les autres tous les mar­ronniers et les bonnes caus­es de la bien-pen­sance. Sans oubli­er l’ex-prési­dent du Con­seil Con­sti­tu­tion­nel, ancien min­istre de l’In­térieur et haut respon­s­able de l’E­tat Jean-Louis Debré, qui, après avoir ani­mé le théâtre poli­tique pen­dant des années joue depuis octo­bre 2016 les bateleurs télévi­suels sur Paris Pre­mière dans l’émis­sion d’an­i­ma­tion Con­seil d’indiscipline.

Isabelle aussi ?

Ségolène Roy­al en a inspiré d’autres. Par exem­ple Isabelle Attard, député sor­tant de la 5e cir­con­scrip­tion du Cal­va­dos, battue dès le pre­mier tour bien que seule élue sor­tante de gauche en France (elle avait été élue sous la ban­nière d’EELV) à avoir fait l’u­nion des gauch­es autour d’elle puisqu’elle était soutenue par la France Insoumise, le PCF, EELV et le PS. La cir­con­scrip­tion est passée à En Marche via le député Betrand Bouyx, phar­ma­cien, ancien adhérent de l’UDI.

Elle aus­si se ver­rait bien chroniqueuse sur les chaînes d’in­for­ma­tion, révèle-t-elle à Arrêts sur Images qui l’in­ter­roge sur sa présence hypothé­tique sur BFM-TV : « Je réponds présente ! J’ai été un peu jour­nal­iste il y a longtemps. J’ai été pigiste dans la presse écrite et mon père était jour­nal­iste radio. C’est un milieu qui m’intéresse ». Elle avait en effet pigé… il y a très longtemps, dans les années 1990 pour la République du Cen­tre lorsqu’elle était étu­di­ante. En poli­tique, comme dans le jour­nal­isme, le renou­velle­ment tourne à plein.

Voir aussi : [Dossier] Journalistes et politiques : la proximité jusque dans l’intime

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés