Accueil | Actualités | Médias | Macron élu : la presse française aux anges !
Pub­lié le 25 juillet 2017 | Éti­quettes :

Macron élu : la presse française aux anges !

[Rediffusions estivales 2017 – article publié initialement le 10/05/2017]

Après une campagne entièrement favorable au candidat d'En Marche !, il est intéressant d'analyser les Unes de la presse au lendemain de la victoire de l'Élu.

Sans surprise, au regard des différentes couvertures, on assiste à une exaltation du monde de la presse papier. « 39 ans et président ! », s'exclame Le Parisien, qui n'aura décidément retenu que l'argument « jeunesse ». Pour Les Échos, Macron, c'est « la France qui ose » avec en perspectives des « réformes sociales-libérales » qui suscitent l'« espoir ».

 

 
De son côté, le quotidien 20 Minutes place lui aussi beaucoup d'attentes dans le projet du président élu : « Déconne pas, Manu », titre familièrement le journal, considérant qu'« une tâche immense l'attend ». Pour Le Monde, ce second tour marque « le triomphe de Macron ». Bien qu'il soit élu presque par défaut avec l'aide de la presse et du « front républicain », Le Monde se montre optimiste... et satisfait.

 

 
Enfin Libération n'a pas manqué, outre de féliciter Macron, d'adresser une petite pique à Marine Le Pen. Lundi 8 mai, c'est une double une que proposait le journal : « Bien joué » d'un côté, « Bien fait » de l'autre...

 
Certains journaux se sont montrés plus mesurés. Le Figaro, plutôt favorable à François Fillon lors de cette élection, estime qu'il s'agit d'une « victoire en marchant », quand L'Humanité, journal communiste, prévient qu'« un nouveau combat commence » avec un Macron élu « sans adhésion ».

 

 
Enfin Valeurs Actuelles, sans doute le seul titre de presse n'ayant jamais déroulé le tapis rouge à Macron, propose en couverture une photo d'Emmanuel Macron en compagnie de François Hollande avec ce titre ô combien évocateur : « Saison 2 »...

 
Au regard de ces couvertures, on peut se faire une idée du comportement qui aura été celui de la presse durant toute cette campagne, mais aussi du degré de pluralité, extrêmement faible, que l'on peut observer dans ce monde de plus en plus verrouillé et uniformisé.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This