Accueil | Actualités | Médias | Macron élu : la presse française aux anges !
Pub­lié le 25 juillet 2017 | Éti­quettes :

Macron élu : la presse française aux anges !

[Rediffusions estivales 2017 – article publié initialement le 10/05/2017]

Après une campagne entièrement favorable au candidat d'En Marche !, il est intéressant d'analyser les Unes de la presse au lendemain de la victoire de l'Élu.

Sans surprise, au regard des différentes couvertures, on assiste à une exaltation du monde de la presse papier. « 39 ans et président ! », s'exclame Le Parisien, qui n'aura décidément retenu que l'argument « jeunesse ». Pour Les Échos, Macron, c'est « la France qui ose » avec en perspectives des « réformes sociales-libérales » qui suscitent l'« espoir ».

 

 
De son côté, le quotidien 20 Minutes place lui aussi beaucoup d'attentes dans le projet du président élu : « Déconne pas, Manu », titre familièrement le journal, considérant qu'« une tâche immense l'attend ». Pour Le Monde, ce second tour marque « le triomphe de Macron ». Bien qu'il soit élu presque par défaut avec l'aide de la presse et du « front républicain », Le Monde se montre optimiste... et satisfait.

 

 
Enfin Libération n'a pas manqué, outre de féliciter Macron, d'adresser une petite pique à Marine Le Pen. Lundi 8 mai, c'est une double une que proposait le journal : « Bien joué » d'un côté, « Bien fait » de l'autre...

 
Certains journaux se sont montrés plus mesurés. Le Figaro, plutôt favorable à François Fillon lors de cette élection, estime qu'il s'agit d'une « victoire en marchant », quand L'Humanité, journal communiste, prévient qu'« un nouveau combat commence » avec un Macron élu « sans adhésion ».

 

 
Enfin Valeurs Actuelles, sans doute le seul titre de presse n'ayant jamais déroulé le tapis rouge à Macron, propose en couverture une photo d'Emmanuel Macron en compagnie de François Hollande avec ce titre ô combien évocateur : « Saison 2 »...

 
Au regard de ces couvertures, on peut se faire une idée du comportement qui aura été celui de la presse durant toute cette campagne, mais aussi du degré de pluralité, extrêmement faible, que l'on peut observer dans ce monde de plus en plus verrouillé et uniformisé.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This