Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Macron élu : la presse française aux anges !

25 juillet 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Macron élu : la presse française aux anges !

Macron élu : la presse française aux anges !

[Red­if­fu­sions esti­vales 2017 – arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 10/05/2017]

Après une campagne entièrement favorable au candidat d’En Marche !, il est intéressant d’analyser les Unes de la presse au lendemain de la victoire de l’Élu.

Sans sur­prise, au regard des dif­férentes cou­ver­tures, on assiste à une exal­ta­tion du monde de la presse papi­er. « 39 ans et prési­dent ! », s’ex­clame Le Parisien, qui n’au­ra décidé­ment retenu que l’ar­gu­ment « jeunesse ». Pour Les Échos, Macron, c’est « la France qui ose » avec en per­spec­tives des « réformes sociales-libérales » qui sus­ci­tent l’« espoir ».

 

 
De son côté, le quo­ti­di­en 20 Min­utes place lui aus­si beau­coup d’at­tentes dans le pro­jet du prési­dent élu : « Déconne pas, Manu », titre famil­ière­ment le jour­nal, con­sid­érant qu’« une tâche immense l’at­tend ». Pour Le Monde, ce sec­ond tour mar­que « le tri­om­phe de Macron ». Bien qu’il soit élu presque par défaut avec l’aide de la presse et du « front répub­li­cain », Le Monde se mon­tre opti­miste… et satisfait.

 

 
Enfin Libéra­tion n’a pas man­qué, out­re de féliciter Macron, d’adress­er une petite pique à Marine Le Pen. Lun­di 8 mai, c’est une dou­ble une que pro­po­sait le jour­nal : « Bien joué » d’un côté, « Bien fait » de l’autre…

 
Cer­tains jour­naux se sont mon­trés plus mesurés. Le Figaro, plutôt favor­able à François Fil­lon lors de cette élec­tion, estime qu’il s’ag­it d’une « vic­toire en marchant », quand L’Hu­man­ité, jour­nal com­mu­niste, prévient qu’« un nou­veau com­bat com­mence » avec un Macron élu « sans adhésion ».

 

 
Enfin Valeurs Actuelles, sans doute le seul titre de presse n’ayant jamais déroulé le tapis rouge à Macron, pro­pose en cou­ver­ture une pho­to d’Em­manuel Macron en com­pag­nie de François Hol­lande avec ce titre ô com­bi­en évo­ca­teur : « Sai­son 2 »…

 
Au regard de ces cou­ver­tures, on peut se faire une idée du com­porte­ment qui aura été celui de la presse durant toute cette cam­pagne, mais aus­si du degré de plu­ral­ité, extrême­ment faible, que l’on peut observ­er dans ce monde de plus en plus ver­rouil­lé et uniformisé.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.