Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Salto, l’alliance française anti-GAFAM
Publié le 

21 juin 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Salto, l’alliance française anti-GAFAM

Salto, l’alliance française anti-GAFAM

Un salto, nom ignoré des dictionnaires français, c’est un saut en italien. Et c’est bien un saut que veulent faire, TF1, M6, France Télévisions en essayant d’agréger leurs contenus en ligne.

L’ombre de l’ogre Netflix

Le géant Net­flix, arrivé en France en 2014, effraie tout le monde. La chaine améri­caine des séries comp­tait déjà plus de cinq cent mille abon­nés en France fin 2017 et annonce vouloir dépass­er les deux mil­lions fin 2019.

L’offre de Salto

Les deux parte­naires privés et l’associé pub­lic veu­lent créer une struc­ture indépen­dante avec une équipe dédiée. Ils seront à part égale coac­tion­naires de la nou­velle entité et apporteront 45 M€ au total pour le lance­ment prévu courant 2019.

Si les tar­ifs ne sont pas annon­cés, on sait déjà qu’un pre­mier accès bon marché per­me­t­tra l’accès inté­gral aux émis­sions des chaines y com­pris les archives. Un tarif supérieur per­me­t­tra d’avoir accès à la vidéo à la demande.

Si la nou­velle entité pro­gram­mera l’intégralité des con­tenus des action­naires, les régies pub­lic­i­taires seront séparées. Ce mon­tage impli­querait que Salto n’ait pas de ressources pro­pres, une fragilité pour la future équipe dirigeante.

Des finances limitées

45 M€ ce n’est pas rien, mais Net­flix compte inve­stir un mil­liard de dol­lars en 2018 dans de nou­velles séries. La fusion ATT/Time Warn­er va créer un autre géant. Au Roy­aume-Uni (où Net­flix dépasse les trois mil­lions d’abonnés en 2018), les chaines ITV, Chan­nel Four, BBC s’unissent de la même manière et vont inve­stir plus de 100 mil­lions d’euros dans une offre com­mune. L’investissement ini­tial de Salto risque de ne faire qu’un petit saut.

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision