Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Salto, l’alliance française anti-GAFAM

21 juin 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Salto, l’alliance française anti-GAFAM

Salto, l’alliance française anti-GAFAM

21 juin 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Un salto, nom ignoré des dictionnaires français, c’est un saut en italien. Et c’est bien un saut que veulent faire, TF1, M6, France Télévisions en essayant d’agréger leurs contenus en ligne.

L’ombre de l’ogre Netflix

Le géant Net­flix, arrivé en France en 2014, effraie tout le monde. La chaine améri­caine des séries comp­tait déjà plus de cinq cent mille abon­nés en France fin 2017 et annonce vouloir dépass­er les deux mil­lions fin 2019.

L’offre de Salto

Les deux parte­naires privés et l’associé pub­lic veu­lent créer une struc­ture indépen­dante avec une équipe dédiée. Ils seront à part égale coac­tion­naires de la nou­velle entité et apporteront 45 M€ au total pour le lance­ment prévu courant 2019.

Si les tar­ifs ne sont pas annon­cés, on sait déjà qu’un pre­mier accès bon marché per­me­t­tra l’accès inté­gral aux émis­sions des chaines y com­pris les archives. Un tarif supérieur per­me­t­tra d’avoir accès à la vidéo à la demande.

Si la nou­velle entité pro­gram­mera l’intégralité des con­tenus des action­naires, les régies pub­lic­i­taires seront séparées. Ce mon­tage impli­querait que Salto n’ait pas de ressources pro­pres, une fragilité pour la future équipe dirigeante.

Des finances limitées

45 M€ ce n’est pas rien, mais Net­flix compte inve­stir un mil­liard de dol­lars en 2018 dans de nou­velles séries. La fusion ATT/Time Warn­er va créer un autre géant. Au Roy­aume-Uni (où Net­flix dépasse les trois mil­lions d’abonnés en 2018), les chaines ITV, Chan­nel Four, BBC s’unissent de la même manière et vont inve­stir plus de 100 mil­lions d’euros dans une offre com­mune. L’investissement ini­tial de Salto risque de ne faire qu’un petit saut.

Mots-clefs : , , ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés