Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Salto, l’alliance française anti-GAFAM

21 juin 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Salto, l’alliance française anti-GAFAM

Salto, l’alliance française anti-GAFAM

Un salto, nom ignoré des dictionnaires français, c’est un saut en italien. Et c’est bien un saut que veulent faire, TF1, M6, France Télévisions en essayant d’agréger leurs contenus en ligne.

L’ombre de l’ogre Netflix

Le géant Net­flix, arrivé en France en 2014, effraie tout le monde. La chaine améri­caine des séries comp­tait déjà plus de cinq cent mille abon­nés en France fin 2017 et annonce vouloir dépass­er les deux mil­lions fin 2019.

L’offre de Salto

Les deux parte­naires privés et l’associé pub­lic veu­lent créer une struc­ture indépen­dante avec une équipe dédiée. Ils seront à part égale coac­tion­naires de la nou­velle entité et apporteront 45 M€ au total pour le lance­ment prévu courant 2019.

Si les tar­ifs ne sont pas annon­cés, on sait déjà qu’un pre­mier accès bon marché per­me­t­tra l’accès inté­gral aux émis­sions des chaines y com­pris les archives. Un tarif supérieur per­me­t­tra d’avoir accès à la vidéo à la demande.

Si la nou­velle entité pro­gram­mera l’intégralité des con­tenus des action­naires, les régies pub­lic­i­taires seront séparées. Ce mon­tage impli­querait que Salto n’ait pas de ressources pro­pres, une fragilité pour la future équipe dirigeante.

Des finances limitées

45 M€ ce n’est pas rien, mais Net­flix compte inve­stir un mil­liard de dol­lars en 2018 dans de nou­velles séries. La fusion ATT/Time Warn­er va créer un autre géant. Au Roy­aume-Uni (où Net­flix dépasse les trois mil­lions d’abonnés en 2018), les chaines ITV, Chan­nel Four, BBC s’unissent de la même manière et vont inve­stir plus de 100 mil­lions d’euros dans une offre com­mune. L’investissement ini­tial de Salto risque de ne faire qu’un petit saut.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.