Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quatrième Forum de la dissidence le 17 novembre à Paris

11 novembre 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Quatrième Forum de la dissidence le 17 novembre à Paris

Quatrième Forum de la dissidence le 17 novembre à Paris

Si l’année 2017 aura été celle des ‘infox’ (les fake news anglo-saxonnes), l’année 2018 fût celle des nouvelles censures. La nouvelle alliance des censeurs publics (lois liberticides Pleven et Gayssot) et des censeurs privés (les réseaux sociaux américains) se verra renforcée en France d’une loi supplémentaire en discussion au Parlement et qui rentrera en vigueur courant 2019, de toutes façons avant les élections européennes. C’est pour y répondre que la Fondation Polémia organise un Forum à Paris le samedi 17 novembre 2018.

🔴 Face à la cen­sure, tous dis­si­dents ! Ren­dez-vous le 17/11 à Paris

🎟 Réservez dès main­tenant votre bil­let ➡️ https://www.weezevent.com/forum-dissidence4e Forum de la Dis­si­dence : Face à la cen­sure, tous dis­si­dents !Après le grand suc­cès de ses trois pre­mières réu­nions, Polémia vous invite à venir par­ticiper à son qua­trième Forum de la Dis­si­dence. Le same­di 17 novem­bre à par­tir de 14h00, soyez-nom­breux à inve­stir le New Cap Event Cen­ter (13 quai de Grenelle, 75015 Paris) et soutenir les dis­si­dents français et européens face à la cen­sure !L’an­née passée a été mar­quée par une répres­sion énorme des idées et des paroles dis­si­dentes, notam­ment par les grandes entre­pris­es du numérique. De nom­breux inter­venants vien­dront témoign­er et apporter des solu­tions con­crètes à ces pra­tiques qui met­tent en péril l’avenir de la France et de l’Europe.Le pro­gramme com­plet de ce 4e Forum de la Dis­si­dence sera pub­lié dans les jours à venir.

Pub­liée par Polémia sur Mar­di 23 octo­bre 2018

Face à la censure, tous dissidents”

Tel est le titre pro­posé à la dis­cus­sion. Jusqu’où le cen­sure s’exercera t’elle ? La sup­pres­sion de comptes Face­book, Twit­ter, Pay­pal, Youtube, etc est main­tenant mon­naie courante. Ben­jamin Dor­mann auteur d’un épatant Ils ont acheté la presse (Édi­tions Jean Picol­lec 2012, réédité en 2015) par­lera des leviers de la cen­sure. Michel Geof­froy qui vient de pub­li­er La Super classe mon­di­ale con­tre les peu­ples (édi­tions Via Romana) inter­vien­dra sur Pourquoi la cen­sure. Chris­t­ian Com­baz (auteur de Por­trait de Mar­i­anne, Le Retour aux sources éd.) trait­era de la cen­sure chez les édi­teurs.

Vidéos et table ronde

Des vidéos d’intervenants extérieurs européens sont annon­cées ain­si qu’un mes­sage d’Éric Zem­mour. Une table ronde De la cen­sure à la lib­erté sera ani­mée par le jour­nal­iste Édouard Chan­ot, à laque­lle Claude Chol­let, prési­dent de l’Observatoire du jour­nal­isme, par­ticipera.

Curiosité du jour, Lib­er­tex l’indice Polémia de la lib­erté d’expression dans le monde sera présen­té en fin de ses­sion.

Les inscrip­tions sont ouvertes, la bil­let­terie se trou­ve ici.

Face à la cen­sure tous dis­si­dents, New Cap Cen­ter 13 quai de Grenelle Paris, same­di 17 novem­bre 2017, 14h. Métro Bir Hakeim ou Champ de Mars.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.

Stéphane Kenech

PORTRAIT — Stéphane Kenech, ou l’histoire d’un jour­nal­iste d’images rêvant de s’ac­com­plir dans le reportage de guerre et d’in­ves­ti­ga­tion. Dans cette voca­tion en devenir, il se pas­sionne pour la Syrie au tra­vers de deux caus­es : le retour des dji­hadistes en France et la lutte con­tre le régime syrien. Par­fois au risque d’y oubli­er la déon­tolo­gie et de met­tre en dan­ger ceux qui lui font con­fi­ance.