Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
[Rediffusion] Quand Ouest-France reconnaît « filtrer » l’information

29 décembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | [Rediffusion] Quand Ouest-France reconnaît « filtrer » l’information

[Rediffusion] Quand Ouest-France reconnaît « filtrer » l’information

[Red­if­fu­sion — arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 29/09/2016]

Au détour d’un article anodin où il était question de taper sur la « fachosphère », Thierry Richard, journaliste à Ouest-France, a révélé par inadvertance l’existence d’un « filtre » des médias traditionnels, rapporte Le Salon Beige.

Revenant sur La Fachos­phère, le dernier livre de Dominique Alber­ti­ni et David Doucet, le jour­nal­iste estime que grâce à inter­net, « l’ex­trême-droite la plus rad­i­cale, autre­fois mar­ginale, est sor­tie du bois » pour dif­fuser sa « pro­pa­gande au grand jour ». Ain­si, sur la toile, se retrou­vent les « iden­ti­taires, maurassiens, néo­fas­cistes et islam­o­phobes ».

Mais pourquoi sont-ils si présents sur inter­net ? Pour Thier­ry Richard, c’est tout sim­ple­ment parce qu’il s’ag­it pour eux du seul « moyen de con­tourn­er le fil­tre des médias tra­di­tion­nels ». Il exis­terait donc un fil­tre des­tiné à réduire au silence toutes les opin­ions qui ne vont pas dans le sens du vent.

Évidem­ment, ce con­stat n’est pas nou­veau. Mais le lire ain­si sous la plume décon­trac­tée d’un jour­nal­iste appar­tenant à cette même caste des « médias tra­di­tion­nels » est plus que savoureux. Non con­tent de jouir ain­si d’une expo­si­tion médi­a­tique réservée à la parole admise, Thier­ry Richard con­clut son arti­cle en déplo­rant que les ini­tia­tives peinent à voir le jour pour con­tr­er cette parole hon­nie.

Comme si, même enfer­mé à dou­ble tour dans sa cel­lule, on en viendrait à s’in­ter­roger sur la néces­sité de don­ner encore sa nour­ri­t­ure quo­ti­di­enne à un pris­on­nier poli­tique. Nous n’en sommes pas encore là, mais presque.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.