Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
[Rediffusion] Quand Ouest-France reconnaît « filtrer » l’information

29 décembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | [Rediffusion] Quand Ouest-France reconnaît « filtrer » l’information

[Rediffusion] Quand Ouest-France reconnaît « filtrer » l’information

29 décembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute

[Red­if­fu­sion — arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 29/09/2016]

Au détour d’un article anodin où il était question de taper sur la « fachosphère », Thierry Richard, journaliste à Ouest-France, a révélé par inadvertance l’existence d’un « filtre » des médias traditionnels, rapporte Le Salon Beige.

Revenant sur La Fachos­phère, le dernier livre de Dominique Alber­ti­ni et David Doucet, le jour­nal­iste estime que grâce à inter­net, « l’ex­trême-droite la plus rad­i­cale, autre­fois mar­ginale, est sor­tie du bois » pour dif­fuser sa « pro­pa­gande au grand jour ». Ain­si, sur la toile, se retrou­vent les « iden­ti­taires, maurassiens, néo­fas­cistes et islamophobes ».

Mais pourquoi sont-ils si présents sur inter­net ? Pour Thier­ry Richard, c’est tout sim­ple­ment parce qu’il s’ag­it pour eux du seul « moyen de con­tourn­er le fil­tre des médias tra­di­tion­nels ». Il exis­terait donc un fil­tre des­tiné à réduire au silence toutes les opin­ions qui ne vont pas dans le sens du vent.

Évidem­ment, ce con­stat n’est pas nou­veau. Mais le lire ain­si sous la plume décon­trac­tée d’un jour­nal­iste appar­tenant à cette même caste des « médias tra­di­tion­nels » est plus que savoureux. Non con­tent de jouir ain­si d’une expo­si­tion médi­a­tique réservée à la parole admise, Thier­ry Richard con­clut son arti­cle en déplo­rant que les ini­tia­tives peinent à voir le jour pour con­tr­er cette parole honnie.

Comme si, même enfer­mé à dou­ble tour dans sa cel­lule, on en viendrait à s’in­ter­roger sur la néces­sité de don­ner encore sa nour­ri­t­ure quo­ti­di­enne à un pris­on­nier poli­tique. Nous n’en sommes pas encore là, mais presque.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés