Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Femme violée à Nantes, les silences de Ouest-France

26 septembre 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Femme violée à Nantes, les silences de Ouest-France

Femme violée à Nantes, les silences de Ouest-France

26 septembre 2022

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Cela devient banal, le 24 septembre 2022, une femme est agressée et violée à Nantes par « trois individus », un policier est blessé. Deux manières de parler de l’ensauvagement de la France, dont celle toute en discrétion de Ouest-France. Merci au lecteur de Rouen qui nous a signalé l’affaire.

Ouest-France et la politique de l’omerta

Le quo­ti­di­en de l’ouest de la France domine toute la région, de la Nor­mandie jusqu’aux pays de la Loire et pas­sant par la Bre­tagne. Il dis­pose de bureaux régionaux, de cor­re­spon­dants locaux. Il est donc infor­mé, voire sur­in­for­mé. Pour­tant l’auteur de l’article qui évoque un « cauchemar » est bien mal ren­seigné sur les agresseurs. Ce sont des « indi­vidus », « deux ou trois hommes », et « qui n’avaient aucun papi­er sur eux ».

Actu 17 est plus précis

Dans son édi­tion du 24 sep­tem­bre, Actu 17 est mieux ren­seigné, et par­le de per­son­nes… « de nation­al­ité soudanaise, et âgés de 27 ans pour deux d’en­tre eux et 41 ans, sont en sit­u­a­tion régulière sur le ter­ri­toire, con­traire­ment aux pre­mières infor­ma­tions obtenues. »

Con­clu­sion : Ouest-France ment par omis­sion. Une poli­tique sys­té­ma­tique du jour­nal (nous dis­posons de témoignages internes en ce sens). Le men­songe par omis­sion est sans doute la pire forme du men­songe, celle qui donne bonne con­science tout en trompant le lecteur. Ce que nous appelons un “média de grand chemin”.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés