Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Pour Cohen, Schneidermann doit « changer de métier »
Pour Cohen, Schneidermann doit « changer de métier »

21 mars 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Pour Cohen, Schneidermann doit « changer de métier »

Pour Cohen, Schneidermann doit « changer de métier »

Pour Cohen, Schneidermann doit « changer de métier »

La semaine dernière, Patrick Cohen faisait la leçon à Frédéric Taddeï sur le plateau de « C à vous » sur France 5, lui reprochant d’inviter des « cerveaux malades ». Ce lundi, Daniel Schneidermann, patron du site @rrêt sur images, publiait une tribune dans Libération, dénonçant la « liste noire de Patrick Cohen » et considérant cela comme une « faute professionnelle ».

Inter­rogé par l’AFP, le jour­nal­iste de France Inter a trou­vé « hal­lu­ci­nant que l’on con­sid­ère que c’est une faute pro­fes­sion­nelle de ne pas recevoir Dieudon­né ». Et celui-ci de pour­suiv­re : « Si le nou­veau critère de la déon­tolo­gie façon Schnei­der­mann, c’est recevons tout le monde même les plus mar­gin­aux, les plus déli­rants, les plus con­damnables –y com­pris du point de vue de la loi, puisque Dieudon­né a été plusieurs fois con­damné– pour avoir une forme de crédi­bil­ité dans le plu­ral­isme des idées et des expres­sions, alors je pense qu’il faut chang­er de métier. »

« On ne doit pas for­cé­ment don­ner libre cours au n’im­porte quoi et aux rumeurs les plus folles », a‑t-il ajouté avant de con­clure : « Je ne veux pas don­ner de leçons. Je par­le pour ma pro­pre antenne. Je ne dis pas qu’il faut sup­primer l’émis­sion de Tad­deï ou qu’il faut cen­sur­er ses plateaux. Cha­cun juge et cha­cun fait comme il veut. »

Le débat bat son plein entre les défenseurs de la lib­erté d’expression et les père-la-morale s’érigeant en gar­di­ens auto­proclamés de la République en danger…

Crédit pho­to : Le Figaro / le.buzz.media

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».