Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PMA : le lobby LGBT à l’assaut des médias

20 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | PMA : le lobby LGBT à l’assaut des médias

PMA : le lobby LGBT à l’assaut des médias

PMA : les associations LGBT demandent aux médias “d’informer sans discriminer””. C’est dans cet article de l’AFP repris en cœur, mots pour mots par différents médias (TV5 Monde, Sud Ouest, Orange, etc…), que l’on apprend le stratagème médiatique des associations LGBT dans le cadre du débat sur l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes.

Mode activiste

Ces asso­ci­a­tions, craig­nant de revivre le “cli­mat de “vio­lence” avant le mariage pour tous de 2013” (sic), ont décidé de pren­dre les devants et pass­er en “mode activiste” pour con­tr­er les opposants à la PMA. À titre d’exemple, ils avaient mal vécu le recrute­ment par LCI de Ludovine de la Rochère, appar­tenant à la Manif pour tous. Alors, la créa­tion d’une asso­ci­a­tion LGBT comme “France.TV pour tou.te.s”, en interne à France Télévi­sions ne sem­blant pas assez pour ces derniers, ni le sou­tien de La Tri­bune et Radio France à leur cause, ils en rajoutent une couche avec dif­férentes actions médi­a­tiques, n’ayant rien à envi­er à celles de la majorité des lob­bys.

Surveillance et saisie du CSA

Quand on veut ne pas voir quelque chose dans les médias, saisir le bon vieux gen­darme et adepte de la cen­sure, nom­mé le CSA, reste la meilleure piste à envis­ager. Fin août, une dizaine d’associations comme SOS Homo­pho­bie, l’Inter-LGBT ou GayLib ont donc écrit à ce dernier. L’idée était de lui deman­der de “rap­pel­er aux télés et radios leurs oblig­a­tions à ne pas se ren­dre com­plices explicite­ment ou et implicite­ment, de toute man­i­fes­ta­tion à car­ac­tère sex­iste ou LGBT­phobe” (sic).

Deux­ième­ment, comme dans toute bonne stratégie de lob­by­ing, l’as­so­ci­a­tion des jour­nal­istes LGBT (AJL) a mis en place une veille médi­a­tique pour ne rien louper de ce qu’il se dit les con­cer­nant. Une atten­tion par­ti­c­ulière est accordée “aux JT de 13h et 20h, et aux émis­sions à grosse audi­ence comme “Touche pas à mon poste !” sur C8 ou “Quo­ti­di­en” sur TMC”. On se demande l’utilité d’un tel proces­sus en se sou­venant d’un Hanouna déclarant “Je suis plutôt pour [mariage homo]. J’ai beau­coup d’amis homos qui ont adop­té des enfants et avec qui cela se passe très bien” et d’un Quo­ti­di­en ani­mé par Yann Barthès. La con­fi­ance est une belle qual­ité, mais le con­trôle mutuel est plus effi­cace.

Éducation des journalistes

L’association des jour­nal­istes LGBT vient aus­si de sor­tir un “kit à l’usage des rédac­tions” pour appren­dre aux médias “à éviter la dis­crim­i­na­tion, la hiérar­chi­sa­tion des sex­u­al­ités et l’invisibilisation (sic) des per­son­nes LGBT”, leur don­ner tous les argu­ments en faveur de la PMA, et bien d’autres choses… On lais­sera au lecteur motivé, le soin d’aller directe­ment lire ces recom­man­da­tions de salut pub­lic.

En somme, un vrai petit manuel du bon jour­nal­iste gay-friend­ly. Comme dirait Alice Cof­fin, cofon­da­trice de l’as­so­ci­a­tion, il faut “met­tre de manière très explicite un peu de pres­sion”. Mais ne vous méprenez pas, ces asso­ci­a­tions ne font pas du lob­by­ing, c’est d’ailleurs bien rap­pelé au chapitre 2 de cet incon­tourn­able kit !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision