Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Folie LGBT+ à Radio France

17 août 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Folie LGBT+ à Radio France

Folie LGBT+ à Radio France

Pre­mière dif­fu­sion le 24/06/2019

La lecture intermittente du bulletin d’information de Radio France est parfois savoureuse. Et permet de voir à quel point la dictature des petites minorités actives met la majorité sous sa coupe. Le bulletin interne du 6 mars 2019 donne un exemple frappant concernant le lobby LGBT.

Radio France et l’Autre Cercle sont dans un bateau

L’Autre Cer­cle, kesaco ? Le bul­letin de Radio France du 6 mars répond : « Fondée en 1997, l’Autre Cer­cle est une asso­ci­a­tion nationale de lutte con­tre les dis­crim­i­na­tions LGBT+ dont les valeurs sont le respect, l’humanisme, l’indépendance, l’engagement et le prag­ma­tisme ». Tra­duc­tion : officine de lob­by­ing pour pro­mou­voir dans le monde de l’entreprise ceux qui se recon­nais­sent dans un mod­èle homo­sex­u­al­iste, trans­genre mais aus­si « inter­sexe et toutes les vari­a­tions d’orientation sex­uelle ou d’identité de genre » nous pré­cise une note en bas de page. L’association est riche­ment financée par IBM, Sodexo, Casi­no, EDF, Orange, Axa et d’autres. Et Radio France est parte­naire.

Com­ment val­oris­er la présence de LGBT++ (nous rajou­tons un deux­ième + à titre de pré­cau­tion pour inclure les autres iden­tités mar­ginales, les zoophiles injuste­ment cri­tiqués ne doivent pas être dis­crim­inés) dans l’entreprise ? En créant un con­cours pour la « pre­mière édi­tion française du Top 60 des Rôles Mod­èles LGBT+ et Alliés au tra­vail ». Avec l’aimable con­cours de Radio France et celui de la Tri­bune. Pour ce dernier média voir notre arti­cle du 26 mai 2019.

Les vainqueurs des rôles modèles

Soyez atten­tifs, il y a dif­férentes sortes de gag­nants. Les vrais, les « Rôles mod­èles » sont ceux qui « se recon­nais­sent LGBT+ », médailles d’or. Les Alliés ne s’affirment pas néces­saire­ment LGBT+ mais, en tant que dirigeants engagés, con­tribuent à leur pro­mo­tion, médailles d’argent. Les Leaders, salariés non dirigeants, ont le même rôle sans avoir autant de pou­voirs, une mod­este médaille de bronze. Vous avez suivi ? Radio France nous apprend qu’une céré­monie de remise présidée par Lea Salamé a eu lieu le 16 mai. Pour ceux qui veu­lent savoir qui sont les heureux vain­queurs, le lien est ici.

Pour les pressés, vous trou­verez dans les 20 médailles d’or une majorité d’hommes (17 sur 20), un notaire, deux avo­cats, un syn­di­cal­iste et des dirigeants d’entreprise dans des posi­tions var­iées. Pour nos lecteurs LGBT++ qui veu­lent pos­tuler dans une entre­prise qui assur­era à coup sûr leur pro­mo­tion, nous sig­nalons entre autres et gra­cieuse­ment Auchan (secteur sud-est), Fon­cia (com­mu­ni­ca­tion), BNP Paribas (com­mu­ni­ca­tion et mar­ket­ing), Air­bus (achats), Cap Gem­i­ni (parte­nar­i­ats) et même la pré­fec­ture de police, sans doute celle de Paris. Cette rubrique est dénuée de toute pub­lic­ité.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision