Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Plainte contre le journaliste Frédéric Haziza pour « injures publiques »

30 juillet 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Plainte contre le journaliste Frédéric Haziza pour « injures publiques »

Plainte contre le journaliste Frédéric Haziza pour « injures publiques »

Samedi 26 juillet, en marge de la manifestation pro-Gaza à Paris, le journaliste Frédéric Haziza s’en serait pris à un citoyen lamba prénommé Shams qui prenait simplement des photographies dans sa direction.

Selon le témoignage de ce dernier, le jour­nal­iste de LCP et Radio J, con­nu pour son mil­i­tan­tisme pro-israélien, l’au­rait vive­ment insulté en lui deman­dant de retir­er les pho­tos. « D’un coup, les forces de l’or­dre nous encer­clent tan­dis que la dite per­son­ne tente de m’ar­racher mon télé­phone des mains. Bien enten­du, je lui rétorque que je n’ai aucune­ment l’in­ten­tion de lui don­ner mais, d’un ton des plus hau­tains, à la lim­ite de la para­noïa, ce dernier explique à l’a­gent de police que je n’ai pas le droit, que les pho­tos vont se trou­ver sur un site islamiste », pour­suit Shams. Après avoir reçu l’au­tori­sa­tion de quit­ter les lieux par un agent de police, celui-ci con­tin­uera à subir les insultes du jour­nal­iste.

Une alter­ca­tion qui le con­duira directe­ment au poste de police du 4ème arrondisse­ment, où il a déposé plainte pour injures publiques. Selon le site Panamza, Frédéric Haz­iza aurait qual­i­fié son inter­locu­teur de « con­nard » et d’« islamiste ». Petite anec­dote, Haz­iza aurait égale­ment prévenu Panamza, un site qu’il con­naît bien, de sa présence à cette man­i­fes­ta­tion quelques heures aupar­a­vant. « Haz­iza espérait-il être abor­dé par Panamza — ou tout autre cri­tique de sa per­son­ne — afin de pou­voir pos­er en vic­time d’une pseu­do-agres­sion ? » s’in­ter­roge le site.

Voir notre portrait de Frédéric Haziza

Crédit pho­to : DR lcp.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.