Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Perdriel et Bergé : « On allait aux meetings de Mitterrand ensemble »
Publié le 

14 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Perdriel et Bergé : « On allait aux meetings de Mitterrand ensemble »

Perdriel et Bergé : « On allait aux meetings de Mitterrand ensemble »

Interrogé par Les Échos, le patron du Nouvel Obs est revenu sur les négociations avec le trio Bergé-Niel-Pigasse (actionnaires du Monde) pour la cession d’une part majoritaire de l’hebdomadaire.

« J’ai le sen­ti­ment de faire bien les choses. J’espère pro­fondé­ment trans­met­tre une œuvre à des gens qui vont la défendre. C’est ma con­so­la­tion. C’est une œuvre à laque­lle je crois, à laque­lle j’ai voué ma vie, et beau­coup d’argent. Je serais beau­coup plus riche si je n’avais pas dirigé Le Nou­v­el Obser­va­teur ! », explique Claude Per­driel.

Con­cer­nant les négo­ci­a­tions, celles-ci ont débuté par l’intermédiaire de Xavier Niel. « Niel respecte cer­taines formes d’association. Et, donc, jamais il n’aurait fait ce qui se réalise aujourd’hui si les deux autres action­naires du « Monde » n’avaient pas été d’accord », souligne-t-il par rap­port aux réti­cences affichées par Pierre Bergé.

À pro­pos de Bergé, juste­ment, Per­driel « l’estime pour la pas­sion qu’il a eue pour François Mit­ter­rand, pour son mécé­nat, son sou­tien à un cer­tain nom­bre de gens de gauche ». Et d’ajouter : « On allait aux meet­ings de Mit­ter­rand ensem­ble, j’ai de bons sou­venirs avec lui. » Bon copain, Per­driel estime que « les remar­ques de Pierre Bergé reprochant à la rédac­tion du Monde de ne pas tenir compte de ce qu’il pense prou­vent le respect par les action­naires de l’indépendance de la rédac­tion du Monde ».

Out­re Pierre Bergé, c’est tout le trio BNP qui a toute son estime. « J’ai été frap­pé par la façon dont ils se sont com­portés avec Le Monde. Je n’ai jamais rien lu dans les colonnes du Monde pour se plain­dre de la façon dont les jour­nal­istes étaient traités », con­clut Claude Per­driel.

Lire notre article sur la cession du Nouvel Obs aux actionnaires du Monde

Voir aus­si nos info­gra­phies du groupe Le Monde, de Xavier Niel et de Matthieu Pigasse

Crédit pho­to : Le Figaro / le.buzz.media

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision