Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Niel, Bergé et Pigasse vont-ils s’offrir le Nouvel Obs ?

9 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Niel, Bergé et Pigasse vont-ils s’offrir le Nouvel Obs ?

Niel, Bergé et Pigasse vont-ils s’offrir le Nouvel Obs ?

Le trio d’actionnaires du Monde, Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse est en négociation pour le rachat du Nouvel Observateur, ont rapporté Le Figaro et Les Échos.

C’est Claude Per­driel, 87 ans, actuel patron du mag­a­zine qu’il a fondé il y a 50 ans, qui l’a annon­cé ce mar­di matin aux salariés. Pour le moment, les deux par­ties étudieraient un rachat via la hold­ing du Monde (LML, Le Monde Libre), celle-là même que le trio B‑N-P détient à parts égales. Cepen­dant, dans ce sché­ma, Per­driel devrait con­serv­er mal­gré tout 35 % du titre.

Tou­jours selon Per­driel, dont les pro­pos ont été rap­portés par un salarié, le prix de vente se situerait autour de 13,4 mil­lions d’eu­ros (pour 65 % du cap­i­tal). « Claude nous a expliqué qu’il met­tait des con­di­tions hors normes au rachat d’où le mon­tant peu élevé des repre­neurs », explique ce salarié. Et de plaisan­ter : « C’est bizarre que nous appre­nions cela pour le pre­mier jour des sol­des ! »

Cette vente ne se fera pas sans con­di­tions. Claude Per­driel aurait demandé le main­tien de l’équipe dirigeante actuelle, mais aus­si celui de la ligne « sociale-démoc­rate » que pré­tend défendre le Nou­v­el Obs. Il souhaite égale­ment qu’au­cun licen­ciement ne soit fait sans son accord. Enfin, Per­driel souhaite demeur­er prési­dent du comité édi­to­r­i­al du jour­nal (qui rassem­ble la direc­tion et la rédac­tion) dans le but de faire accepter sa charte aux futurs action­naires. En effet, les con­di­tions sont nom­breuses, mais le prix de vente reste peu élevé.

De quoi motiv­er le trio d’actionnaires ? Ce n’est pas le cas de Pierre Bergé qui, dans Le Monde, a con­fié qu’il n’avait « pas l’in­ten­tion de le faire ». Vis­i­ble­ment, les trois hommes ne seraient pas d’ac­cord entre eux… Mais ce mer­cre­di, une source interne a indiqué à l’AFP que le rachat allait bien avoir lieu. « Dans cette affaire, l’homme clef des négo­ci­a­tions pour Le Monde, c’est Xavier Niel. Claude Per­driel nous a dit qu’il n’avait ren­con­tré ni Matthieu Pigasse, ni Pierre Bergé. Il a croisé Xavier Niel aux Mal­dives pen­dant les vacances de Noël où ils auraient trou­vé un accord de principe. C’est ce qu’il a expliqué », con­clut un salarié.

Début décem­bre, Claude Per­driel avait fait part de sa volon­té de ven­dre le Nou­v­el Obs (dont fait par­tie Rue89). Il avait alors mul­ti­plié les appels du pied : à Xavier Niel, patron de Free, à Jacques-Antoine Granjon, PDG de Ventesprivées.com ain­si qu’à Jean-Louis Bef­fa, ex PDG de Saint-Gob­ain. Au-delà de cette inten­tion, le patron de l’hebdomadaire souhaitait que le Nou­v­el Obser­va­teur et Le Monde, qui ont une ligne édi­to­ri­ale assez sim­i­laire, se rap­prochent. En 2011, alors asso­cié à Orange, Claude Per­driel n’était pas par­venu à racheter le quo­ti­di­en… cédé alors au trio qui con­voite aujourd’hui le sien.

Le Nou­v­el Obser­va­teur, pre­mier heb­do­madaire d’in­for­ma­tion français, main­tient ses ventes à plus de 500 000 exem­plaires mais devrait per­dre 5 à 7 mil­lions d’eu­ros cette année. Claude Per­driel venait d’in­jecter 17 mil­lions d’eu­ros dans le mag­a­zine pour apur­er ses dettes.

Infographies à télécharger

Infographie du groupe Le MondeInfographie de Xavier NielInfographie de Matthieu Pigasse

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.