Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pigasse quitte Lazard ou Lazard quitte Pigasse

25 octobre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pigasse quitte Lazard ou Lazard quitte Pigasse

Pigasse quitte Lazard ou Lazard quitte Pigasse

On ne présente plus le PDG de Lazard France, son infographie ici, actionnaire du groupe Le Monde, partenaire du Tchèque Daniel Kretinsky, propriétaire via sa holding LNEI des Inrockuptibles, de radio Nova, du festival Rock en Seine. Il a remis sa démission de la banque, démission forcée ou volontaire, les deux versions sont possibles.

Des soucis dans les médias

Plus le singe monte au cocoti­er, plus…. le lecteur sagace pour­ra com­pléter la phrase. La car­rière de Pigasse dans les médias n’est pas un chemin semé de pétales de ros­es. Les Inrock­upt­ibles, sec­oués par la ridicule his­toire de la ligue du LOL, se vendent de moins à moins, au point qu’une for­mule men­su­elle ou dig­i­tale seule est étudiée en interne. Radio Nova n’est pas au mieux de sa forme, Rock en Seine a vu sa pro­gram­ma­tion réduite. Quant à la par­tic­i­pa­tion dans Le Monde, l’influence qui pour­rait en découler sem­ble prof­iter à court terme à Xavier Niel et à terme à Daniel Kretinsky à long terme. Bref les investisse­ments médias du ban­quier font beau­coup par­ler de lui, pas for­cé­ment en bien et par ailleurs le font s’endetter.

Une belle carrière bancaire entravée

Ancien con­seiller tech­nique de DSK, ancien mem­bre du cab­i­net de Lau­rent Fabius, la car­rière ban­caire de Pigasse chez Lazard a pour­tant été bril­lante depuis 2002 : L’Oréal, Car­refour, le groupe Caiss­es d’épargne, Accor ont fig­uré par­mi ses clients. Mais aus­si des États, comme la Grèce, l’Argentine ou le Congo.

Tout ceci n’a pas con­va­in­cu le patron améri­cain de Lazard (car Lazard est bien une banque améri­caine avec siège à New York, mal­gré son nom français), Ken­neth Jacobs qui, entre deux san­glots, a regret­té « mal­heureuse­ment » le départ de Pigasse, indi­quant son respect « pour tout ce qu’il a accom­pli ». Les bonnes paroles que l’on prononce après un départ, même provo­qué. Les mau­vais bruits médi­a­tiques autour des Inrocks, les con­flits autour du Monde, ne pou­vaient que déplaire à une banque qui ne se cache certes pas mais souhaite rester dis­crète. Les soupçons de con­flits d’intérêt (entre autres avec Medi­awan, détenu avec Niel et Cap­ton), un pos­si­ble manque de con­cen­tra­tion sur les affaires de la banque ne devaient pas ent­hou­si­as­mer le N°1 de Lazard.

D’autant que Pigasse pou­vait être attiré par d’autres sirènes finan­cières. Il a d’ailleurs annon­cé son inten­tion d’avoir tou­jours « une jambe dans la finance, une autre dans les médias ». Nul doute qu’il gardera une activ­ité de con­seil en investisse­ment, mais la perte d’une posi­tion pres­tigieuse chez Lazard sem­ble indi­quer en même temps une perte d’influence dans les médias, à moins que la sec­onde ne soit la source de la première.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.