Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médias : Le Soir innove dans l’offre numérique

23 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Médias : Le Soir innove dans l’offre numérique

Médias : Le Soir innove dans l’offre numérique

Accueil | Veille médias | Médias : Le Soir innove dans l’offre numérique

Médias : Le Soir innove dans l’offre numérique

23 février 2013

En lançant une offre numérique innovante, le quotidien belge Le Soir se veut devenir le pionner d’une mutation à venir dans le monde de la presse.

Depuis la mi-jan­vi­er, Le Soir pro­pose un numéro inédit, disponible exclu­sive­ment en numérique, qui paraît tous les jours à 17 h. « De plus en plus de lecteurs veu­lent dis­pos­er, en sor­tant du bureau ou avant de se couch­er, d’une infor­ma­tion appro­fondie et hiérar­chisée, notam­ment sur les nou­veaux sup­ports comme les tablettes et les smart­phones » a con­fié à l’AFP Philippe Laloux, le respon­s­able numérique du jour­nal. Mais « Le Soir n’a pas décidé d’ar­rêter le papi­er, ce serait com­plète­ment sui­cidaire » assure-t-il.

Et ce dernier d’ajouter, après avoir pré­cisé qu’il n’existait aucun équiv­a­lent actuelle­ment dans la presse : « Il ne s’ag­it pas d’une évo­lu­tion du site web, mais d’un nou­veau pro­duit qui per­met de sor­tir du flux de l’ac­tu­al­ité, avec tous les avan­tages du numérique: l’er­gonomie des écrans, les enrichisse­ments du mul­ti­mé­dia, les liens hyper­texte. » Cette nou­veauté est pro­posée, en plus d’un accès aux archives et au PDF du matin, pour 1 euro les 24 heures. Elle offre du con­tenu inédit et plus appro­fon­di sur l’actualité du jour, pro­posant au moins un arti­cle dans chaque rubrique. Par ce biais, la direc­tion compte bien s’attirer de nou­veaux abon­nés numériques pour faire face à la muta­tion qui va prob­a­ble­ment touch­er la presse d’ici peu.

« Nous avons offert de l’in­for­ma­tion gra­tu­ite de qual­ité pen­dant de très nom­breuses années. Ce n’est plus pos­si­ble, on est au bout de ce mod­èle », ajoute Didi­er Hamann, directeur et rédac­teur-en-chef du Soir. « Les gens sont prêts à pay­er pour de la bonne infor­ma­tion, qui arrive au bon moment sur le bon sup­port », estime-t-il. Le groupe Rossel, qui pos­sède égale­ment des jour­naux en France comme La Voix du Nord, compte bien éten­dre ce pro­jet s’il s’avérait payant. Seul bémol, le prési­dent de la Société des jour­nal­istes du Soir, Bernard Padoan, a déploré qu’« aucun moyen humain sup­plé­men­taire n’ait été affec­té à cette tâche supplémentaire ».

En novem­bre 2012, Le Soir avait égale­ment lancé une for­mule tablette + abon­nement qui a vis­i­ble­ment bien fonc­tion­né. En pour­suiv­ant ain­si ses efforts, Rossel pour­rait bien avoir une large influ­ence sur la muta­tion numérique de la presse écrite à venir.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés