Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Union européenne félicite Twitter pour sa politique de censure

3 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | L’Union européenne félicite Twitter pour sa politique de censure

L’Union européenne félicite Twitter pour sa politique de censure

Red­if­fu­sion. Pre­mière dif­fu­sion le 26 jan­vi­er 2018

Nos lecteurs savent que Google a supprimé 150 000 comptes YouTube entre juin et décembre 2017 et que Facebook de son côté supprime les comptes à tour de bras. À titre d’exemple notre dernier article sur la suppression du compte du dessinateur Marsault comportait sur ce réseau social une annonce… que Facebook a caviardé. Twitter suit maintenant la même politique.

Bons et mauvais points

Jusqu’en novem­bre 2017 Twit­ter attribuait aux « bons » comptes (ceux des jour­nal­istes offi­ciels et des poli­tiques main­stream) un petit rond bleu avec un V majus­cule au milieu, V comme Véri­fié. Si la plu­part des anciens comptes avec un V ont été main­tenus, un cer­tain nom­bre se sont vus sup­primer leur V, prin­ci­pale­ment dans les rangs de la droite con­ser­va­trice améri­caine. Mir­a­cle de Noël, le compte Twit­ter de Julien Assange a mys­térieuse­ment dis­paru puis s’est retrou­vé rétabli la nuit de Noël 2017.

L’UE satisfaite

L’U­nion européenne a félic­ité les entre­pris­es améri­caines pour leur loy­auté dans leur pro­gramme de « lutte con­tre les con­tenus haineux ». Tra­duc­tion : tout compte sur un réseau social s’exprimant d’un ton un peu vif con­tre l’U­nion européenne et sa poli­tique pour­ra – par­don devra – être sup­primé.

Dans un com­mu­niqué de la Com­mis­sion européenne du 20 jan­vi­er 2018, le Vice Prési­dent de la Com­mis­sion européenne pour le marché numérique, Andrus Ansip (pho­to), s’est félic­ité des pro­grès :

« Les résul­tats d’au­jour­d’hui mon­trent claire­ment que les plate­formes en ligne pren­nent au sérieux leur engage­ment d’ex­am­in­er les noti­fi­ca­tions et de sup­primer dans la journée les dis­cours haineux illé­gaux ».

Mais veut aller plus loin

Mais « d’autres défis demeurent mal­gré tout, notam­ment l’ab­sence de retour sys­té­ma­tique d’in­for­ma­tions aux util­isa­teurs ». La réé­d­u­ca­tion des util­isa­teurs est con­sid­érée comme insuff­isante car un tiers d’entre eux ne sont pas aver­tis. « Le retour d’in­for­ma­tions aux util­isa­teurs fait tou­jours défaut pour près d’un tiers des sig­nale­ments en moyenne, les taux de réac­tion vari­ant d’une entre­prise des tech­nolo­gies de l’in­for­ma­tion à l’autre ». Fort heureuse­ment « 70% des mes­sages haineux dénon­cés sont sup­primés …grâce aux sig­nale­ments par les ONG et instances publiques par­tic­i­pant à l’é­val­u­a­tion ». Big Broth­er et Big Oth­er ont de beaux jours devant eux.

Crédit pho­to : Euro­pean Par­lia­ment via Flickr (cc)

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.