Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le dessinateur Marsault censuré par Facebook

12 décembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Le dessinateur Marsault censuré par Facebook

Le dessinateur Marsault censuré par Facebook

Accueil | Veille médias | Le dessinateur Marsault censuré par Facebook

Le dessinateur Marsault censuré par Facebook

12 décembre 2017

Le combat pour la neutralité de la toile et des réseaux sociaux est en train de changer de dimension. Alors que Google et Facebook veulent « filtrer l’information pour échapper aux fausses nouvelles », c’est une véritable censure qui se met progressivement en place au nom d’une pseudo morale liberticide.

La dernière vic­time en est le dessi­na­teur Marsault. Ce dernier, qui cul­tive volon­tiers un style trash dans ses albums (voir ses albums chez Ring Deux poids deux mesures et Breum vol­umes I et II) dans le style de Philippe Vuillemin, vient de se faire sup­primer son compte Facebook.

Dans un com­mu­niqué pub­lié sur la page Face­book des édi­tions Ring, le dessi­na­teur annonce ne pas faire appel de la déci­sion du réseau social. « Le bou­ton faire appel de Face­book, c’est l’équivalent de l’avocat com­mis d’office pen­dant un procès sovié­tique » argu­mente-t-il. Il s’insurge con­tre la purge dont seraient vic­times les artistes cat­a­logués « patri­otes ». Définis­sant la lib­erté d’expression en France comme « le fond de Staline avec la forme de Yann Barthès » il n’envisage pas de recréer une nou­velle page comme le font de nom­breux inter­nautes dont la page a été sup­primée sans autre forme de procès, et aban­donne toute présence sur les réseaux sociaux.

Cha­cun peut aimer ou détester le style de Marsault, mais à un moment où les réseaux soci­aux pren­nent de plus en plus d’importance sur le plan de la notoriété et encore plus sur le plan com­mer­cial la démarche de Face­book est une con­damna­tion à réclu­sion sociale.

Crédit pho­to : © Marsault / Édi­tions Ring

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés