Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
L’Express : Attirer un lectorat qui se droitise

15 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Sur le net | L’Express : Attirer un lectorat qui se droitise

L’Express : Attirer un lectorat qui se droitise

Temps de lecture : 2 minutes

Ain­si que nous vous l’an­non­cions jeu­di, une réu­nion interne organ­isée à l’ini­tia­tive de la société des jour­nal­istes de L’Ex­press a eu lieu à la rédac­tion de l’heb­do­madaire ce ven­dre­di. « La société se droi­tise », a expliqué un directeur de la rédac­tion « décom­plexé » à des jour­nal­istes « per­plex­es », rap­porte Telerama.fr. « L’Ex­press ne peut pas se décon­necter de ce lec­torat. La une cible les tripes. C’est à l’in­térieur qu’on s’adresse aux cerveaux » a notam­ment déclaré Christophe Bar­bi­er. Autrement dit, L’Ex­press doit attir­er le lecteur pop­uliste, en passe de le devenir ou séduit par de telles thès­es pour ensuite l’é­du­quer. L’homme à l’écharpe rouge appelle cela « l’élas­tic­ité ».

Et puis, « on ne peut plus se per­me­t­tre des couv’ tièdes » a insisté Bar­bi­er. Une allu­sion à l’évo­lu­tion de la dif­fu­sion (518 339 exem­plaires par semaine en 2011–2012 con­tre 559 892 en 2007, d’après l’O­JD) de L’Ex­press ? La faute égale­ment aux con­cur­rents (Le Point, Mar­i­anne…) qui mul­ti­plient les unes provo­ca­tri­ces mais aus­si à Inter­net où les Français sont habitués à des pro­pos plus tranchés, moins policés. Ain­si, titr­er « Immi­gra­tion : une chance pour la France ? », comme l’a sug­géré un jour­nal­iste de L’Ex­press (au lieu de : « Le vrai coût de l’immigration »), « n’au­rait pas fait de buzz négatif » sur Twit­ter, a expliqué Bar­bi­er, donc de « buzz » tout court… donc de bonnes ventes en kiosques.