Accueil | Actualités | Médias | Polémique autour de la une de L’Express
Pub­lié le 14 novembre 2012 | Éti­quettes : , , , ,

Polémique autour de la une de L’Express

L'Express de ce mercredi titre : « Le vrai coût de l’immigration » (sous-titres : « Les chiffres qui dérangent », « Les idées reçues », « Malaise à gauche, surenchère à droite ») avec en arrière-plan, une photo d’une femme voilée vue de dos entrant dans une Caisse d’allocations familiales. De quoi créer la polémique ! Provocateur mais pas trop, Christophe Barbier, le directeur de la rédaction, a immédiatement précisé sur Twitter : « Les immigrés sont un atout économique et ne creusent pas les déficits sociaux. »

« Mais pourquoi faire une Une qui dit l’inverse ? » s'interroge sur le réseau social Alexandre Léchenet, journaliste au Monde.fr. Il faut bien attirer le lecteur (même mal-pensant), surtout qu'il a tendance à se faire de plus en plus rare. En 2007, selon l'OJD, la diffusion payée de L'Express atteignait 559 892 exemplaires par semaine. En 2011-2012, elle ne dépasse pas les 518 339 exemplaires...

La une de l'hebdomadaire dont est responsable l'homme à l'écharpe rouge a fait du bruit jusque dans la rédaction où une réunion interne est prévue jeudi matin « pour que le débat puisse s’engager au sein de la rédaction entre les journalistes et Christophe Barbier sur sa politique de une », epxlique Philippe Bidalon, président de la Société des journalistes de L'Express. « Là, où je suis très fier, c’est que notre enquête apporte une réponse claire, qui va à contre-courant de la pensée générale : non, l’immigration ne creuse pas les déficits sociaux », temporise toutefois Éric Mettout, le directeur adjoint, pas franchement connu pour son ouverture d'esprit.

On a comme l'impression qu'une réponse différente n'était pas envisageable alors que d'autres études affirment le contraire (celle-ci, par exemple)...

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This