Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les Young Leaders, alliés de l’Amérique

2 août 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Les Young Leaders, alliés de l’Amérique

Les Young Leaders, alliés de l’Amérique

Accueil | Veille médias | Les Young Leaders, alliés de l’Amérique

Les Young Leaders, alliés de l’Amérique

2 août 2021

Red­if­fu­sion esti­vale. Pre­mière dif­fu­sion le 7 juil­let 2021

Connaissez-vous les Young Leaders ? Ces volontaires/involontaires agents d’influence de l’oncle Sam que nous vous avons présentés en 2018 ? Un peu plus de trente promotions depuis sa création en 1981, dont de très nombreux journalistes, exerçant dans de non moins nombreux médias, comme Le Monde, L’Obs, Libération, L’Opinion et bien d’autres. Nous revenons sur les promotions les plus récentes.

Les promotions de 2017 à 2021

La French Amer­i­can Foun­da­tion (FAF) cha­peaute les Young Lead­ers et choisit chaque année les pro­mo­tions côté améri­cain et côté français, nous nous intéres­sons seule­ment au côté français. Dans toutes les pro­mo­tions nous trou­vons des officiers (terre, air, mer, école de guerre) dont on voit bien qu’ils ne s’opposeront pas dans leur car­rière à un atlantisme de bon ton. Il y a bien enten­du nom­bre d’industriels (la majorité) et presque à chaque fois un poli­tique. Par­mi ces derniers Jean-Noël Bar­rot secré­taire-général du MODEM et député des Yve­lines, un directeur de cab­i­net de min­istre en place et Oth­man Nas­rou fran­co-maro­cain, vice-prési­dent de la région Ile-de-France (UMP/LR). Pas de jour­nal­istes dans ces pro­mo­tions mais des acteurs du secteur cul­turel comme Véronique Car­di PDG des édi­tions Lat­tès, la direc­trice générale de MK2 films ou l’essayiste libéral Gas­pard Koenig. La liste com­plète sur le site de la FAF. Cer­tains mem­bres anciens ont essayé de faire sup­primer leur appar­te­nance comme Audrey Pul­var.

Qui finance ? Des dollars et des euros

On imag­ine volon­tiers que l’accueil des heureux jeunes lead­ers français en Amérique et celui des améri­cains en France se fait dans de bonnes con­di­tions, néces­si­tant un peu de mon­naie. Les sociétés améri­caines sont bien sûr en pre­mière ligne, dans le désor­dre, Ama­zon, JP Mor­gan, Boe­ing, Fedex, Bank of Amer­i­ca, le Boston Con­sult­ing Group en bons dol­lars. Mais les euros bien français ne man­quent pas : Total, Axa, BNP, l’Oréal, LVMH, Suez, Havas, Viven­di et même la bpi, la Banque française pour l’investissement. Ou com­ment financer les out­ils de sa sujétion.

Pour la bonne bouche une devinette, qui est le parte­naire média priv­ilégié de la FAF ? Vous ne voyez pas ? CNN. Rideau.

PS : Ne pas oubli­er le char­mant pro­gramme Young Tal­ents qui recrute du chance pour la France de ban­lieue pour les accli­mater à l’Amer­i­can way of life.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés