Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les gagnants des Bobards d’or 2016

17 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les gagnants des Bobards d’or 2016

Les gagnants des Bobards d’or 2016

Devant plus de 600 personnes, les désormais classiques Bobards d’or parodiques récompensant « les plus belles désinformations » ont été remis le 14 mars au Théâtre du Gymnase à Paris.

Bobard d’Or pour France Inter, pour le bobard orwellien

Géral­dine Hal­lot, de France Inter, avait com­mis en sep­tem­bre 2015 un arti­cle ain­si titré : « Réfugiés, le fan­tasme de l’infiltration ter­ror­iste ». Après le 13 novem­bre et les atten­tats com­mis notam­ment par deux « migrants » passés par la Grèce, France Inter au lieu de s’excuser ou au moins de recon­naître son erreur, a pure­ment et sim­ple­ment a mod­i­fié le titre de son arti­cle en un plus pru­dent « Des ter­ror­istes par­mi les migrants ? » pour le rap­procher de la réal­ité… sans mod­i­fi­er l’article lui-même, une méth­ode digne de 1984 d’Orwell.

L’Ojim avait con­sacré un dossier com­plet à cette affaire qui n’avait pas con­cerné seule­ment France Inter. Tour à tour Ouest France, BFTMTV, Libéra­tion et Thomas Guénolé dans L’Obs avaient qual­i­fié de fan­tasme cette infil­tra­tion alors que « Athènes et Bel­grade sont con­fir­mé que le passe­port syrien retrou­vé à côté d’un kamikaze à Saint-Denis était celui d’un migrant arrivé en Europe par la Grèce et enreg­istré le 3 octo­bre sur l’île de Leros. Du nom d’Ahmed Almuhammed, ce can­di­dat au statut de réfugié en Europe avait par la suite été enreg­istré en Ser­bie, puis en Croat­ie, en Autriche, en Alle­magne… avant de se retrou­ver le 13 novem­bre devant le Stade de France, une cein­ture d’explosifs autour de la taille ».

Bobard d’argent pour Étienne Baldit et le Lab d’Europe 1, pour le bobard raciste anti-européen

Ce bobard con­cerne l’identité et l’origine des meur­tri­ers de Jean-Claude Irvoas, tué pen­dant les émeutes du Ramadan en 2005. En 2010, le jour­nal­iste du Figaro Stéphane Durand-Souf­fland écrivait « que trois des qua­tre indi­vidus con­cernés sont d’origine européenne ». Un men­songe de la part du prési­dent de l’Association des jour­nal­istes judi­ci­aires qui sera récom­pen­sé quelques mois plus tard par le bobard d’or 2010. En effet les meur­tri­ers ne sont autres que Benoit Kusoni­ka, un fran­co-con­go­lais, Sébastien Beliny, un Antil­lais, Sam­bo Dial­lo, un fran­co-séné­galais, et Ichem Brighet, un fran­co-algérien ! Un bobard repris six ans plus tard par le peu sérieux (mais très mil­i­tant) Lab d’Europe 1. Voir notre dossier.

Bobard de bronze pour l’AFP pour le bobard christianophobe

Un bobard fondé sur l’échange de bons procédés entre l’AFP et l’Observatoire syrien des droits de l’homme (proche des dji­hadistes d’Al Nos­ra) qui se citent l’un l’autre. Cela leur per­met de dif­fuser l’image d’un pré­ten­du « chré­tien » sur le point de décapiter un « dji­hadiste », alors qu’il s’agit d’un dji­hadiste s’apprêtant à assas­sin­er un sol­dat syrien… Un beau suc­cès pour l’AFP, déjà tit­u­laire d’un bobard de guerre en 2015, pour avoir annon­cé que « le régime d’Assad » déte­nait le jour­nal­iste James Fol­ley alors que celui-ci fut décapité par l’État islamique. Une tra­di­tion dans la dés­in­for­ma­tion de l’AFP à laque­lle l’Ojim a con­sacré de nom­breux arti­cles. Récem­ment, l’AFP a subite­ment été atteinte de myopie en mon­trant un grand nom­bre de femmes et d’enfants par­mi les migrants, là où ces derniers sont con­sti­tués de 85% de jeunes hommes…

Jean-Yves Le Gal­lou, prési­dent de Polémia a annon­cé l’engagement d’une action col­lec­tive au titre de l’article 1382 du code civ­il con­tre Radio France et France Inter qui finan­cent leurs dés­in­for­ma­tions et leurs manip­u­la­tions avec l’argent de la rede­vance.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : la première audience a eu lieu

La première audience s’est déroulée le 7 octobre 2020 au nouveau Palais de Justice de Paris devant la 17ème chambre qui suit les délits de presse. Notre avocat Maître Benoît Derieux a choisi de plaider la nullité pour vice de forme. Si l’avocat de la partie adverse était présent, Monsieur Ramzi Khiroun ne s’est pas présenté. Compte-rendu dans notre article du 12 octobre.

Derniers portraits ajoutés

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.