Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Migrants : après Cologne l’AFP continue à ne voir que des femmes et des enfants…
Publié le 

27 juillet 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Migrants : après Cologne l’AFP continue à ne voir que des femmes et des enfants…

Migrants : après Cologne l’AFP continue à ne voir que des femmes et des enfants…

[Pre­mière dif­fu­sion le 23 jan­vi­er 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Fin septembre 2015, l’Ojim évoquait déjà la manipulation par l’image orchestrée par les médias au sujet de la crise migratoire.

Alors qu’en­v­i­ron 80% des clan­des­tins qui arrivent en Europe sont des hommes seuls, les agences de presse et les médias qui repren­nent leur con­tenu n’ont de cesse de nous présen­ter sans arrêt des images de femmes, d’en­fants voire de cou­ples épris d’amour.

Près de qua­tre mois plus tard, et alors que Cologne est passé par là, la sit­u­a­tion n’a pas changé. Comme l’a fait remar­quer le compte Twit­ter des « Bobards d’or », qui en a pub­lié quelques unes et se réserve sans doute le sujet pour la prochaine céré­monie, l’AFP pour­suit sa cam­pagne de dés­in­for­ma­tion en met­tant large­ment en avant les femmes et les enfants, en dépit de la réal­ité du ter­rain.

Sur cette pho­to reprise par Jean-Yves Le Gal­lou, on voir par exem­ple un homme tenir la main à un enfant, suivi d’une femme et d’autres petits bam­bins.

Sur cet autre exem­ple, c’est bien une femme qui est mise au pre­mier plan alors qu’à l’ar­rière, il n’y a que des hommes.

Enfin, rien de tel qu’une pho­togra­phie chargée d’é­mo­tion comme celle de cet enfant en larmes embal­lé dans des cou­ver­tures…

Comme nous le disions déjà dans notre dossier, « l’im­age, dans cette cam­pagne, joue un rôle fon­da­men­tal. Il s’ag­it d’é­mou­voir, d’é­mou­voir et d’é­mou­voir encore, jusqu’à éradi­quer l’e­sprit cri­tique. Refuser, ou même sim­ple­ment ques­tion­ner ce qui est en train de se pass­er vous trans­forme alors immé­di­ate­ment en salaud ». Nous sommes en plein dedans.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision