Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde se paie Verdier et RT France

18 décembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Monde se paie Verdier et RT France

Le Monde se paie Verdier et RT France

Le « Verdier bashing » continue. Après son éviction de France 2 suite à un livre climatiquement incorrect, Philippe Verdier a trouvé refuge sur la chaîne russe RT France, ce qui ne plaît visiblement pas à tout le monde.

Dernier exem­ple en date : un arti­cle du Monde signé par Alex­is Del­cam­bre et pub­lié le 15 décem­bre 2015. Dans celui-ci, l’au­teur sem­ble trou­vé scan­daleux que l’an­cien mon­sieur météo de la 2 offi­cie désor­mais sur une chaîne « financée par le Krem­lin ».

Qui plus est, cette chaîne a l’au­dace de « dif­fuser sa con­cep­tion du monde sur les marchés fran­coph­o­nes ». Pour Le Monde, il s’ag­it là d’« un des pro­jets médi­a­tiques les plus mys­térieux du moment ». Et le quo­ti­di­en du soir d’es­timer qu’outre la chronique de Verdier, « cer­tains prismes saut­ent aux yeux » dans les autres con­tenus de RT France.

Par exem­ple, « le relais sys­té­ma­tique des posi­tions du régime de Damas, pro­tégé de Moscou, ou la part belle accordée aux défenseurs français de l’alliance avec la Russie, comme Philippe de Vil­liers ou le directeur de Valeurs actuelles, Yves de Ker­drel ».

Pour Alex­is Del­cam­bre, cette chaîne lancée en 2005 et ayant pour but de « cass­er le mono­pole des médias anglo-sax­ons » dans l’ac­tu­al­ité inter­na­tionale est vis­i­ble­ment la seule à véhiculer, en toile de fond, une cer­taine idéolo­gie. Les médias occi­den­taux ? Jamais ! vous dit-on.

Preuve que RT n’est « pas tou­jours d’une grande rigueur » : des rumeurs y ont cir­culé pen­dant les atten­tats, et sa rubrique « Opin­ions » offre « un con­cen­tré d’une vision “désoc­ci­den­tal­isée” des affaires du monde : rumeurs d’un coup d’État inspiré par les États-Unis au Venezuela, accu­sa­tions de traf­ic entre Daech et la famille Erdo­gan en Turquie… »

En revanche, au Monde, point de prisme occi­den­tal­iste, le tapis rouge déroulé pour le secré­taire général de l’Otan en mars dernier pour­ra en témoign­er…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.