L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

6 mars 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

6 mars 2015

Temps de lecture : 2 minutes

Toujours enclin à l’anti-Poutinisme primaire, l’occasion de la visite du secrétaire général de l’Otan à Paris était une aubaine à ne pas manquer pour Le Monde.

Le Norvégien Jens Stoltenberg (pho­to) s’est ain­si vu offrir un entre­tien des plus com­plaisants dans les colonnes du quo­ti­di­en du soir. À cette occa­sion, la jour­nal­iste Nathalie Guib­ert, « qui est passée d’“experte” en faits divers à “experte” en ques­tions de Défense depuis qu’elle a passé un mois à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque en mis­sion », comme le note le site d’E&R, n’a, c’est le cas de le dire, util­isé que le dos de la cuil­lère dans le choix de ses ques­tions à pro­pos du con­flit ukrainien.

« Com­bi­en y a‑t-il de sol­dats russ­es aujourd’hui en Ukraine ? », « Avez-vous noté des mou­ve­ments russ­es autour de Mar­i­oupol ? », « Que faire ? », « L’Alliance doit se pré­par­er à l’escalade ? », « La France doit-elle faire plus et fournir une aide mil­i­taire directe ? »… les exem­ples sont légion. En somme, un entre­tien atlanto-atlantiste qui ne se soucie guère de neu­tral­ité et adopte une pos­ture sournoise de sol­i­dar­ité occidentale.

À ce stade, d’ailleurs, peut-on encore par­ler d’en­tre­tien, ne s’ag­it-il pas plutôt d’une tri­bune libre dis­simulée ? Au regard de la teneur des ques­tions, plus des­tinées à laiss­er à l’in­ter­locu­teur toute la lib­erté de dérouler son dis­cours que de soulever d’éventuels con­tra­dic­tions, il est per­mis de s’in­ter­roger… Pour­tant, il aurait été avisé, par exem­ple, de l’in­ter­roger sur le sou­tien, tout aus­si vis­i­ble et cri­ti­quable en matière d’ingérence, de l’Otan à Kiev, ou sur les véri­ta­bles insti­ga­teurs du chaos de la « révo­lu­tion » de Maïdan.

En atten­dant, le con­flit ukrainien suit son cours, avec toute sa com­plex­ité, et ne doit en aucun cas être résumé, comme Le Monde vient de l’il­lus­tr­er, à cet angle biaisé qui voudrait que l’on s’in­ter­roge unique­ment sur ce que doit faire « l’Oc­ci­dent » face à la nou­velle men­ace rouge.

Voie aus­si : Sylvie Kauff­mann, portrait

Crédit pho­to : arbei­der­par­ti­et via Flickr (cc)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés