Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

6 mars 2015

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

Accueil | Veille médias | Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

Le Monde déroule le tapis rouge au secrétaire général de l’Otan

6 mars 2015

Toujours enclin à l’anti-Poutinisme primaire, l’occasion de la visite du secrétaire général de l’Otan à Paris était une aubaine à ne pas manquer pour Le Monde.

Le Norvégien Jens Stoltenberg (pho­to) s’est ain­si vu offrir un entre­tien des plus com­plaisants dans les colonnes du quo­ti­di­en du soir. À cette occa­sion, la jour­nal­iste Nathalie Guib­ert, « qui est passée d’“experte” en faits divers à “experte” en ques­tions de Défense depuis qu’elle a passé un mois à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque en mis­sion », comme le note le site d’E&R, n’a, c’est le cas de le dire, util­isé que le dos de la cuil­lère dans le choix de ses ques­tions à pro­pos du con­flit ukrainien.

« Com­bi­en y a‑t-il de sol­dats russ­es aujourd’hui en Ukraine ? », « Avez-vous noté des mou­ve­ments russ­es autour de Mar­i­oupol ? », « Que faire ? », « L’Alliance doit se pré­par­er à l’escalade ? », « La France doit-elle faire plus et fournir une aide mil­i­taire directe ? »… les exem­ples sont légion. En somme, un entre­tien atlanto-atlantiste qui ne se soucie guère de neu­tral­ité et adopte une pos­ture sournoise de sol­i­dar­ité occidentale.

À ce stade, d’ailleurs, peut-on encore par­ler d’en­tre­tien, ne s’ag­it-il pas plutôt d’une tri­bune libre dis­simulée ? Au regard de la teneur des ques­tions, plus des­tinées à laiss­er à l’in­ter­locu­teur toute la lib­erté de dérouler son dis­cours que de soulever d’éventuels con­tra­dic­tions, il est per­mis de s’in­ter­roger… Pour­tant, il aurait été avisé, par exem­ple, de l’in­ter­roger sur le sou­tien, tout aus­si vis­i­ble et cri­ti­quable en matière d’ingérence, de l’Otan à Kiev, ou sur les véri­ta­bles insti­ga­teurs du chaos de la « révo­lu­tion » de Maïdan.

En atten­dant, le con­flit ukrainien suit son cours, avec toute sa com­plex­ité, et ne doit en aucun cas être résumé, comme Le Monde vient de l’il­lus­tr­er, à cet angle biaisé qui voudrait que l’on s’in­ter­roge unique­ment sur ce que doit faire « l’Oc­ci­dent » face à la nou­velle men­ace rouge.

Voir notre infographie du groupe Le Monde

Crédit pho­to : arbei­der­par­ti­et via Flickr (cc)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés