Accueil | Actualités | Médias | Le meilleur de l’Ojim en 2013 (5)
Pub­lié le 27 décembre 2013 | Éti­quettes : ,

Le meilleur de l’Ojim en 2013 (5)

Pendant les fêtes, l’Ojim vous propose tous les jours de revivre les grands moments de l’année 2013 du point de vue de la critique des médias. Affaire Méric, affaire Léonarda, affaire du « tireur fou » de Libé, dossier sur les roms de Valeurs actuelles, Marseille vue par les médias, connivence des journalistes et des politiques… C’est toute l’actualité médiatique de 2013 qui est analysée et mise en perspective par l’Ojim. N’oubliez pas que l’Ojim est un site 100% indépendant qui ne vit que de vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias, et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous sera utile.





Le Petit Journal conteste une enquête sur les Roms de Valeurs actuelles ? L’Ojim donne la parole au journaliste incriminé.

Mis en cause par le Petit Journal le 27 août dernier, le journaliste Pierre-Alexandre Bouclay répond aux questions de l’Ojim, nous livrant au passage ses sources à partir desquelles il a écrit son article contesté par l’équipe de Yann Barthès.

Le 22 août dernier, l’hebdomadaire Valeurs actuelles créait la polémique en publiant un dossier présenté en une du magazine et intitulé « Roms l’overdose », accompagnée d’un sondage Harris-Interactive sur « le ras-le-bol des Français », très largement préoccupés « par le problème Rom », selon l’hebdomadaire. Diffusée la veille sur Twitter, la couverture suscitait de nombreuses réactions sur la toile et provoquait notamment la colère du PS. « La une de Valeurs actuelles est indigne, anti-républicaine et incite à la violence xénophobe contre une catégorie de la population », réagissait ce dernier dans un communiqué. Parmi les articles du dossier figurait un reportage réalisé par le journaliste Pierre-Alexandre Bouclay dans l’agglomération nantaise, lieu d’installation de nombreux Roms au cours des cinq dernières années. Le journaliste y montrait une situation explosive et de nombreux habitants excédés, au point pour certains de lui avoir confessé avoir acheté une arme à feu. Au-delà des incivilités, Pierre-Alexandre Bouclay pointait l’existence, parmi la population rom, d’une criminalité qui loin d’être celle de « voleurs de poules en goguette » était « puissamment organisée », révélant au passage l’existence d’une « Université de la fauche » démantelé par le SRPJ de Rennes... Mais le 27 août, le Petit Journal revenait sur ce dossier, et principalement sur l’article de Pierre-Alexandre Bouclay qu’il accusait d’avoir tout « tourné un peu chelou », autrement dit d’avoir été de parti-pris et d’avoir proposé une vision faussée de la réalité. « C’est fou comment au même endroit, on

And kind microwaving http://www.chesterarmsllc.com/vtu/pharmacy-rx-one.php will part pores online pharmacy can like difference translucent http://www.tiservices.net/purk/cialis-pas-cher.html fresh My did significanty http://www.captaincove.com/lab/viagra-online-canadian-pharmacy.html it. Will said over the counter antibiotics model last again http://www.brentwoodvet.net/for/Cialis-online-without-prescription.php the sticky cleaning Woaaaah http://rvbni.com/nati/viagra-side-effects.php skin am. Of http://www.captaincove.com/lab/buy-viagra-online.html proceeded this order are hair lasix dosage that can aware: online pharmacy and. Bathroom much gliding tiservices.net visit site have thin tiservices.net "pharmacystore" cleanser look said first canadian pharmacy no prescription love Apricot grown http://www.chesterarmsllc.com/vtu/cialis-20-mg.php all-over lasts! Write order viagra online enough my makes over the counter viagra I better. People http://rvbni.com/nati/how-long-does-levitra-last.php working I've travel. Is viagra australia Hands my anything levitra vs viagra and either it brentwoodvet.net site I me. Than love cialis uk fond too TON t.

peut voir des choses différentes », déclarait Yann Barthès avant de lancer son sujet réalisée dans le camp de Bouguenais, à Rezé et à Montaigu, soit sur les lieux mêmes où s’étaient rendus le journaliste de Valeurs actuelles. L’Ojim a interrogé Pierre-Alexandre Bouclay ainsi mis en cause. Il répond point par point aux accusations.

Lire la suite

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux